Ctendance

Jardin

Potager : voici nos 3 conseils d’optimisation pour avoir de belles récoltes en automne !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 1

Potager voici nos conseils d'optimisation pour avoir de belles récoltes en automne !

Toutes les bonnes choses en une fin. La saison estivale est terminée et vous avez procédé à la récolte des derniers légumes et fruits de la saison ? L’étape suivante est de préparer le sol pour obtenir de belles récoltes. Ça tombe bien, car l’automne est une période particulièrement favorable pour préparer le sol. Découvrez dans cet article quelques conseils d’optimisation pour obtenir de belles récoltes automnales. 

Pourquoi faut-il préparer le sol du potager durant l’automne ?

La qualité du sol est primordiale pour avoir des fruits ou des légumes goûteux et en grande quantité. Pour garantir une terre fertile et riche en minéraux et nutriments, il faut bien travailler et préparer le sol pour obtenir des cultures de qualité.

Puisque l’hiver et l’automne sont des périodes connaissant particulièrement des précipitations et des conditions climatiques difficiles, il n’est pas recommandé de laisser le sol du potager nu. S’il y a des averses, elles vont enlever les nutriments du sol, tandis que le froid et le gel compromettront l’ensemble de la faune qui vit sous le potager. 

En effet, la faune et les nutriments sont des éléments essentiels pour que votre sol soit en bonne santé. 

Effectuer le travail du sol en automne permettra de lui procurer les forces nécessaires pour affronter la saison hivernale dans des conditions favorables. Il est notamment possible de lui apporter un bon paillage ou encore une couche de déchets verre afin de nourrir votre sol durant l’hiver. Par ailleurs, la couche protégera la faune du sol.

Les insectes, champignons et bactéries sont des éléments primordiaux pour une terre en forme, car ils facilitent notamment le développement des plantes.

Faire la préparation du sol de son potager

La préparation du sol est une étape indispensable pour votre potager. Elle se fait en deux étapes.

Travailler le sol

L’objectif du travail du sol est d’apporter de la souplesse et de la richesse au sol afin que les racines des futures plantations du potager puissent se développer sereinement. Bien que l’automne et l’hiver soient synonymes de repos pour les plantes, c’est aussi le moment pour elles de prendre le temps de développer leurs racines.

Le travail du sol doit notamment se faire selon les plantes à proximité. La préparation durant la saison automnale dépendra des plantes que vous souhaitez semer et de l’état de la terre. Si le sol est toujours aussi souple et léger, un simple travail suffira. Ceci permettra de préserver les insectes sous-terrain et les racines des arbres.

Néanmoins, il faudra recourir à une grelinette pour effectuer l’aération du sol si la terre s’avère être très tassée en profondeur.

Effectuer l’amendement du sol

Dès que votre sol sera nettoyé des mauvaises herbes, il ne reste plus qu’à lui donner les apports nutritifs nécessaires pour nourrir les autres plantes.

Deux types amendements existent :

  • Les amendements organiques : ils se composent de matières organiques en décomposition afin de pouvoir fertiliser le sol en apports organiques. Son sol est longuement nourri grâce à sa décomposition. Ceci permet également une fertilisation de la terre en premier lieu, pour nourrir les plantes à venir ensuite.
  • Les amendements minéraux : l’objectif de ces apports de minéraux sont de corriger le pH du sol. Il est utilisé deux principaux éléments : la chaux pour augmenter un sol acide et le sulfate de fer afin d’acidifier un sol normal.  Il est également possible de compléter la composition du sol avec du sable, de l’argile ou encore de la cendre de bois.

Il faut faire l’amendement du sol du potager avec un apport en fumier, compost et de végétaux verts tels que des feuilles mortes ou une tonte de pelouse fraîche.

Il faudra répartir ces apports fertilisants régulièrement et abondamment sur l’intégralité de la surface à cultiver. Ceci servira aussi à la protection du sol contre le gel et le froid si c’est de bonne épaisseur. 

Travailler son jardin après les dernières récoltes

Il faut nettoyer le jardin pour ne pas générer de pourrissements ou des maladies. Si vous souhaitez semer des racines comme des carottes ou encore des pommes de terre, il faut faire ce travail avant l’apparition des premières gelées hivernales.

Il est recommandé de planifier les semis à venir avec une géographie diffère du jardin, chaque année. En effet, accueillir les mêmes plantes aux mêmes endroits affecte la terre.

Partagez votre avis