Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Paillis minéral : le choix surprenant pour un jardin impeccable !

On ne cessera jamais de vous le répéter, mais il faut couvrir son sol pour prévenir les effets des éléments extérieurs. Pour ce faire, vous avez le choix entre le paillis organique et son homologue minéral.

Dorine Alanoix

Publié le

Comme vous le savez, le paillis, ou le mulch, est d’une grande utilité pour le sol. C’est une couche de matériaux qui le protège des changements climatiques brusques. Il permet ainsi de garder la fraicheur et l’humidité de la terre, mais en période très sèche, il sert également à fournir les nutriments nécessaires à l’écosystème souterrain. Par-dessus tout, c’est une solution économique et naturelle qui consiste à recycler les matériaux du jardin. Cependant, sachez qu’il existe un autre type de mulch, en l’occurrence, le paillis minéral. Découvrons dans ce qui suit les avantages et les types de ce dernier.

Les avantages du paillis minéral

Ce type de paillis se compose de différents matériaux d’origine minérale, comme le gravier de dalmate et les billes d’argile.  Contrairement au paillage organique, il n’apporte pas de nutriments à votre sol. Toutefois, son utilisation présente plusieurs avantages, à commencer par son aspect esthétique. De plus, il est très résistant aux conditions climatiques défavorables, ce qui offre une protection optimale à votre sol. Il est aussi très solide, ce qui lui confère une excellente longévité.

Comment faire du paillis minéral et pour quelles plantes ?

Principalement, le paillis minéral est destiné aux plantes ornementales et aux fleurs. Cependant, la plupart des végétaux du potager apprécieront ce type de paillage. Vous pouvez alors le mettre aux pieds de vos rosiers pour créer un beau contraste dans votre jardin.

À lire Ces erreurs à éviter en mai pour ne pas ruiner votre récolte de tomates

Si vous avez des palmiers, il serait bien d’utiliser ce type de paillage. Cela favorisera leur rétention de l’eau et leur drainage. Il serait aussi utile de réaliser d’entourer vos autres arbres de paillis minéral.

Passons maintenant à la manière de l’appliquer. Avant de commencer toutes sortes de travaux dans votre jardin, procédez au nettoyage et au désherbage si nécessaire. Notez que votre sol doit être légèrement humide.

Étalez ensuite une couche de 2 à 3 cm maximum de paillis. Rappelez-vous qu’il faut garder un certain niveau d’aération pour l’écosystème souterrain.

Paillis minéral : quels sont ses différents types ?

Le paillis minéral se décline en plusieurs formes. Selon le type de minéral utilisé, nous avons ainsi :

À lire 5 oiseaux bleus à attirer dans votre jardin ce printemps

  • Le paillis ardoise : il est très apprécié pour sa solidité et pour son aspect décoratif. Il faut savoir qu’il rend le sol plus acide, vous devez donc l’utiliser pour des plantes qui supportent l’acidité.
  • Le marbre concassé : on aime celui-ci pour sa longévité.
  • La pouzzolane : ce minéral est très poreux ce qui lui confère un haut niveau de rétention d’eau. Il est aussi très léger et facile à mettre en place.
  • Les billes d’argile : vous pouvez opter pour ce type de paillis si vous souhaitez drainer et aérer davantage votre sol.
  • Les galets : il vous permet de prévenir la pousse des mauvaises herbes. De plus, les galets sont lourds ce qui peut être adapté aux régions venteuses.

Vous savez tout à présent au sujet du paillis minéral : les avantages qu’il vous offre, ainsi que ses différents types.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis