Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

L’été touche à sa fin : voici comment chouchouter vos hortensias en 6 étapes simples !

En ce mois de septembre, il faut préparer vos plantes à l’arrivée de l’automne, notamment les hortensias. 

Dorine Alanoix

Publié le

L'été touche à sa fin voici comment chouchouter vos hortensias en 6 étapes simples !

La fin de l’été est une période très importante pour l’entretien de votre jardin, et évidemment pour vos hortensias. Les températures baissent, et ces plantes ont besoin d’une certaine préparation, afin de bénéficier d’une bonne floraison pour l’année qui suit. Si vous souhaitez que votre jardin continue de s’illuminer aux couleurs éclatantes des hortensias, les 6 étapes suivantes sont cruciales pour vous. 

Enlever les fleurs fanées 

La plante donne énormément de son énergie aux fleurs mortes lorsqu’elles restent dessus. Ainsi, enlever celles qui sont fanées permet à la plante d’accorder toute son énergie aux nouveaux bourgeons et aux tiges qui sont parfaitement saines. 

À lire 5 plantes à fleurs pour embellir votre balcon ce printemps !

Pour cela, coupez juste en dessous de la fleur fanée, au-dessus des bourgeons, en veillant à garder vivant tout ce qui est encore sain. L’année d’après, les nouvelles pousses bénéficieront de ce petit geste. 

Tailler les hortensias

Celles à floraison estivale

Les hortensias à floraison estivale doivent être coupées de la sorte : taillez les tiges à un tiers de leur hauteur. Cela assurera une bonne présence de nouvelles pousses pour l’été suivant. Na pas s’y atteler est une erreur courante en été.

Celles à floraison continue

Il faut les tailler de façon beaucoup plus modérée à la fin de l’été, afin qu’elle fasse de nouveaux bourgeons et qu’elles continuent de fleurir dans le jardin. Ne surtout pas les tailler entièrement, au risque de ne plus avoir de floraison. 

  • Save

Celles à floraison printanière

Celles-ci doivent être coupées à l’issue de l’hiver, donc il ne faut pas les toucher avant l’été, car leurs nouvelles pousses apparaissent au printemps. 

À lire Voici 5 des plus belles fleurs du monde à planter dans votre jardin !

Méfiez-vous toujours de la variété de votre plante, parce qu’elles sont multiples, et vérifiez avant de les tailler. 

Arroser 

Il faut arroser en profondeur, donc peu régulièrement. En effet, un arrosage trop fréquent arrosera superficiellement et ce ne sera pas bénéfique pour votre plante. 

Attention à ne pas arroser donc excessivement votre plante : si elle est jaune, c’est qu’elle a trop été arrosée. 

À lire Faites attention à ces 5 insectes nuisibles qui menacent vos jardins ce printemps !

De plus, il faut absolument que vos hortensias à floraison estivale soient arrosées avant les premières gelées. Environ un à deux mois avant le début de l’hiver, mais vérifiez en fonction de la région dans laquelle vous êtes. 

Traiter les maladies 

La cochenille pulvinaire 

Qui a envie de se retrouver avec des cochenilles dans son jardin, sur ses plantes favorites ?

Pour éviter cela, surveillez souvent votre jardin, et traitez avec les produits adéquats s’il y a moindre problème. Vous reconnaitrez les cochenilles pulvinaires avec les boules blanches qu’elles forment sur les tiges des hortensias. 

Autres maladies

D’autres maladies peuvent toucher les hortensias, comme des champignons ou encore la chlorose ferrique, faisant jaunir les feuilles. Elle est causée notamment par une carence en fer et peut être traitée grâce au purin d’ortie, riche en fer et en azote. 

À lire 5 fleurs à semer pour avoir un effet prairie dans votre jardin !

Nous conseillons donc d’ajouter de l’engrais ou de la terre dans votre sol et de planter les plantes éloignées les unes des autres pour qu’elles ne se transmettent aucune maladie. 

Protéger du froid

Le paillage 

Pour protéger vos hortensias du froid, car elles le détestent, vous pouvez former un paillage avec des feuilles mortes pour isoler les racines du froid de l’hiver. Ainsi, les hortensias résisteront au froid, les racines ne souffriront pas et vous pourrez garder une plante en bonne santé jusqu’à la saison prochaine. 

Ce paillage doit conserver la chaleur du sol qui a été accumulée durant toute la saison estivale. Il est important qu’il soit donc bien fait, car si vous attendez trop après l’été, le paillage va se refroidir et ainsi, ne plus retenir la chaleur. 

Le voile d’hivernage 

Le dessus de votre plantation peut également être couvert d’un voile d’hivernage, surtout pendant les périodes de gel. Il faut cependant retirer ce voile dès que la période de gel prend fin, sinon les fleurs ne pourront pas profiter de la meilleure floraison possible. 

À lire 8 plantes à semer au printemps pour un jardin coloré jusqu’en novembre

Prendre soin de la terre 

De façon classique 

Pour préparer les plantes à la saison automnale, il est important de fertiliser la terre de plantation. Pour cela, vous pouvez utiliser de l’engrais spécial terre de bruyère, qui rendra le sol bien plus fertile et acide. Cela prévient aussi les maladies de l’hortensia. 

De façon plus naturelle

Plus naturellement, pour fertiliser la terre, il faut nourrir les organismes vivants de l’intérieur de votre sol, tel que les vers de terre, certains insectes et bactéries. 

La terre peut aussi se fertiliser avec du fumier ou encore du compost. 

Quel bonheur de prolonger l’été avec des hortensias dont la couleur change à mesure que l’automne avance  !

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis