Peut-on faire un feu dans son jardin ?

Feu De Végétaux De Jardin Istock
Il peut être tentant de brûler les branches, les feuilles, ou autres débris végétaux, cependant, allumer un feu dans un jardin est interdit par la loi. Ce n’est pourtant pas rare d’en voir surtout dans les communes les plus rurales en particulier. Il faut savoir qu’il existe pourtant quelques exceptions à cette règle qui interdit formellement les feux.

L’interdiction de faire un feu dans son jardin

Faire un feu dans son jardin est formellement interdit depuis le 29 novembre 2011 et la circulaire interministérielle. Vous n’avez depuis plus le droit de brûler des déchets verts : herbes, branchages, feuilles…

Cette règle a été établie pour deux raisons :

  • L’odeur de la combustion est gênante pour le voisinage.
  • Les risques pour la santé de vos voisins sont sérieux. En effet, la combustion des déchets verts entraîne une fumée contenant des hydrocarbures (HAP) et de composés chimiques comme les furanes et les dioxines qui sont nocives quand elles sont inhalées. Non seulement on considère qu’elles sont cancérigènes, mais elles peuvent également provoquer des nausées, des maux de tête ou une irritation de la peau et des yeux. La loi a décidé d’interdire le feu dans les jardins pour toutes ces raisons. Il faut savoir qu’en cas de violation de ce dispositif, vous vous exposez à des sanctions.

Bon à savoir : vous pouvez tout de même faire un barbecue, à condition toutefois que ce ne soit pas tous les jours. Il ne faut pas que cela cause une certaine gêne pour vos voisins.

Une dérogation dans certaines communes

La commune est malgré tout autorisée à mettre en place des exceptions dans certains cas :

  • Dans les communes où il existe un plan de prévention des risques incendie de forêt ou quand s’applique une obligation de débroussaillement.
  • Si la commune n’a pas mis au point de collecte sélective des déchets verts ou d’une déchetterie à proximité.

Malgré ces autorisations spécifiques, vous devez respecter quelques précautions qui permettent d’assurer la sécurité de vos voisins et des habitants de la commune :

  • Faites votre feu dans une zone isolée, en veillant à laisser une distance de 20 mètres minimum entre le feu et les habitations pour assurer la sécurité de tous.
  • Ne brûlez pas des déchets sur une hauteur de plus d’un mètre.
  • Ne faites pas votre feu par temps venteux.
  • Ne brûlez pas des déchets végétaux en période de sécheresse.
  • Vous ne pouvez pas allumer votre feu près d’une voie de circulation.

Le plus simple est de consulter en mairie les modalités concernant les feux de végétaux, car peu de communes peuvent obtenir cette dérogation.

Feu Jardin Autorisation
© istock

Comment faire votre feu ?

Si vous avez le droit de brûler des végétaux dans votre jardin, il faut tout de même respecter certaines conditions et donc certaines étapes pour que votre feu soit fait dans les meilleures conditions possible :

  • Creusez un trou dans votre jardin, dans une zone respectant bien les conditions : les plus isolées des voisins, en vous éloignant des racines et des arbres. Vous mettrez ensuite dans ce trou les végétaux à brûler.
  • Retirez tout ce qui peut s’enflammer et se trouve à proximité : brindilles, branches, herbes et feuilles mortes.
  • Préparez un tuyau d’arrosage relié à une sortie d’eau près de la zone où vous allez allumer votre feu. Cela vous permettra de pallier tout problème éventuel.
  • Si vous voulez être plus prudent encore, entourez le trou que vous avez fait de pierres afin de maîtriser parfaitement le feu.
  • Il faut ensuite laisser les végétaux se consumer jusqu’à ce qu’ils soient réduits en braise.
  • Il ne faut pas vous éloigner du feu avant que la combustion soit totalement terminée.
  • Vous allez pouvoir reboucher le trou avec de la terre lorsque le feu est éteint et que toutes les braises ne sont plus allumées.

À savoir : si vous avez de nombreux déchets verts, vous pouvez les mettre en déchetterie ou les donner lors d’une collecte sélective. Il est également possible de les utiliser comme compost.

À lire aussi : Jardin mitoyen : peut-on cueillir les fruits du voisin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.