Comment utiliser une grelinette ?

Grelinette Jardin

La grelinette est l’outil idéal pour aérer son jardin sans pour autant se casser le dos. Il faut connaitre pour cela le geste le plus efficace. Pour obtenir le résultat espéré, nous vous disons tout sur la façon d’employer cet outil de jardinage écologique et qui convient parfaitement à la permaculture.

À quoi sert la grelinette ?

La grelinette est un outil très simple qui permet de décompacter le sol beaucoup plus facilement et sans l’abimer. Il libère également les nutriments qui serviront à nourrir vos plantations. Si vous l’utilisez en automne, elle permet à l’eau de s’infiltrer et à l’air de pénétrer dans la terre puisque la croute éventuelle s’étant formée en surface se casse. La grelinette se présente comme une fourche à deux manches. Au contraire de la bêche, elle ne fait pas de gros tas de terre, elle la rend juste plus légère et plus simple à travailler. C’est une bonne manière de la préparer pour que vos plantations et vos graines poussent plus facilement. Elle est également utilisée pour ajouter du terreau au sol, de l’engrais ou du fumier. Elle présente l’avantage de pouvoir travailler durant de longs moments grâce à une ergonomie bien étudiée. Votre dos restant bien droit, le geste est moins fatigant et évite les douleurs dorsales et lombaires quand vous jardinez même longtemps.

Grelinette Min
©

La grelinette est surtout utilisée au potager pour vos légumes annuels. Le travail de la terre correspond parfaitement au résultat nécessaire pour que les racines se développent facilement. Il faut qu’elle se réchauffe vite au printemps et que tous les oligo-éléments indispensables soient bien là. Quelle que soit la région où vous vivez, grâce à ce travail à la grelinette, vous apportez à vos cultures, les moyens réels de se développer correctement, ce qui vous assure de bonnes récoltes.

Savoir utiliser sa grelinette

Voici les différentes étapes vous permettant de manier votre outil dans les meilleures conditions :

  • Posez vos mains de manière assez ferme sur les manches de votre grelinette, bras tendus vers l’avant. Vous obtenez ainsi une inclinaison de l’outil le plus possible vers l’arrière.
  • Posez le pied sur la base de l’outil et enfoncez les dents de manière verticale dans le sol.
  • Ramenez les deux manches vers vous en tirant en arrière de manière à soulever la terre par un effet de levier. Vous avez un maximum de résultat pour un minimum d’effort.
  • Retirez la grelinette doucement en la basculant de droite à gauche et d’avant en arrière. Ce mouvement permet d’éviter de remonter une motte qui serait trop compacte.
  • Reculez de 10 à 20 cm ou même plus suivant les plantations que vous souhaitez effectuer et recommencez l’opération en répétant le même geste jusqu’à la fin de la rangée à retourner. Il faudra recommencer pour que l’ensemble du terrain soit prêt. Vous n’êtes pas obligé de soulever votre outil pour reculer, vous pouvez vous contenter de le trainer.

Ne prenez pas de mauvaises habitudes

Il n’est pas nécessaire de soulever la grelinette pour l’enfoncer dans la terre, mettez simplement le pied sur la partie horizontale. Et dans le cas où un seul pied n’est pas suffisant, si le sol est lourd, aidez-vous de tout votre poids en posant les deux pieds. En faisant des petits mouvements de droite à gauche, les dents s’enfoncent plus facilement à la hauteur que vous souhaitez.

Vous n’avez pas besoin de secouer les manches pour émietter la terre. Vous risquez en vous y prenant de cette manière de bouleverser les différentes couches de terre et les graines remonteraient à la lumière !

À lire aussi : La grelinette : l’outil idéal pour un jardin biologique

4.6
20
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires