Isolation des combles perdus ou aménagés : quelle différence ?

Afficher Masquer le sommaire

Vous êtes dans l’optique d’effectuer quelques travaux d’isolation pour renforcer les performances thermiques de votre foyer ? Il est vrai qu’un logement mal isolé peut avoir des conséquences désastreuses d’un point de vue économique, mais également écologique. Perte de chaleur, utilisation excessive de votre chauffage, gaspillage d’énergie conséquent… Une faible isolation n’est pas à prendre à la légère.

Vous risquez également de faire flamber le prix de votre facture énergétique. La cause ? Des déperditions de chaleur qu’il faut localiser, afin de trouver les surfaces à isoler.

Pour remédier à ce problème important, il faut bien sûr effectuer des travaux de rénovation. Si vous avez des combles dans votre habitation, sachez qu’elles sont très généralement la cause des déperditions de chaleur, qu’elles soient aménagées ou non.

C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de bien les isoler. Quelle est la marche à suivre, et quels sont les produits isolants les plus efficaces ?

Enfin, il est tout à fait normal de se questionner sur le prix de ce genre de travaux. Fort heureusement, il existe des aides financières pour vous aider à rentrer dans votre budget.

Comment isoler ses combles ?

Comment isoler ses combles

Bien isoler ces derniers vous permettra de jouir d’une chaleur constante dans votre logement sans nécessairement utiliser votre chauffage à plein régime. Pour cela, des méthodes et des matériaux sont à privilégier selon votre type de combles.

Pour rappel, des combles perdus correspondent à un espace sous le toit qui n’est pas aménageable. Bien que vous ne puissiez pas en faire une pièce, il vous faut tout de même en faire un lieu isolé pour le bien de votre foyer.

Quelle est la meilleure isolation pour des combles perdus ?

Puisque vous n’avez pas de raison de vivre dans des combles perdus, isoler cette pièce s’avère bien plus simple que lorsqu’ils sont aménagés. L’objectif est d’empêcher la déperdition de chaleur de votre logement à travers cette pièce. Plusieurs méthodes sont possibles :

  • Isoler le sol, puisque vous n’avez pas besoin d’isoler la pièce complète. Cela vous coûtera moins cher et vous aidera à préserver la chaleur dans votre logement.
  • Isoler par l’intérieur : une alternative bien plus simple et moins chère que l’isolation par l’extérieur.
  • Isoler par l’extérieur : il s’agit là de la méthode la plus chère et la plus compliquée, mais également la plus efficace. Elle sera envisageable si vos combles sont trop abîmés pour être isolés de l’intérieur.

Comment renforcer l’isolation des combles aménagés ?

En revanche, si vous avez des combles qui sont aménagés, et qui représentent donc des pièces à part entière, la tâche s’avère plus fastidieuse.

A lire aussi  Comment faire un trou dans un carrelage pour une prise ?

En effet, vous devez donc renforcer une isolation déjà existante. Vous pouvez donc opter pour une isolation par l’extérieur si celle par l’intérieur n’est pas suffisante. Toutefois, cela risque de vous coûter cher.

Autre solution, refaire toute l’isolation de l’intérieur. Vous pouvez donc retirer les produits isolants déjà présents et les remplacer par de nouveaux matériaux dont la performance thermique sera plus satisfaisante, comme la laine de verre en rouleaux ou panneaux rigides.

Pour une alternative biosourcée, optez pour la ouate de cellulose, ou encore la fibre de bois si vous avez le budget nécessaire.

Isoler la toiture demande tout de même des matériaux robustes et dont les performances sont efficaces car il n’est pas rare qu’il s’agisse de la zone responsable des déperditions de chaleur d’un logement.

Quel que soit le matériau isolant que vous choisissez et la méthode pour laquelle vous optez, faites toujours en sorte de supprimer les ponts thermiques et de ne pas exposer vos produits isolants à l’humidité afin de les conserver plus longtemps.

Pour éviter une humidité trop grande dans une pièce, nous vous recommandons d’installer une VMC double flux, notamment si vous installez une salle de bains dans vos combles.

Quel coût prévoir pour isoler les combles ?

Quel coût prévoir pour isoler les combles

Vous connaissez à présent les méthodes d’isolation ainsi que les matériaux à privilégier, mais qu’en est-il du budget ?

Il est évident qu’effectuer des travaux de rénovation pour renforcer l’isolation d’un logement représente un certain coût. Pas de panique, cependant, car de nombreuses aides existent aujourd’hui.

Cas des combles perdus

L’isolation de combles perdus ne représente pas un coût excessif si cela est possible par l’intérieur. Si vous optez pour une isolation du sol, vous ne devriez pas avoir de mal à rentrer dans vos frais car il s’agit d’une des méthodes d’isolation la moins chère.

En revanche, si vos combles sont trop abîmés et que vous devez opter pour une isolation par l’extérieur, le prix sera bien plus conséquent.

Cas des combles aménagés

Le prix estimé est beaucoup plus variable pour des combles aménagés. Tout dépend de vos travaux de rénovation. Souhaitez-vous tout recommencer de zéro ou renforcer une isolation déjà existante ?

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous renseigner sur les nombreuses aides qui existent. La plus connue reste MaPriveRénov’, une prime qui permettait auparavant de refaire son isolation à 1 € sous certaines conditions.

Encore aujourd’hui, de nombreux dispositifs sont mis en place si vous faites faire vos travaux par des professionnels agréés.

Partagez votre avis