Le permis de végétaliser : qu’est-ce que c’est ?

Afficher Masquer le sommaire

Le permis de végétaliser poursuit son ascension et de nombreuses communes aujourd’hui autorisent leurs habitants à mettre un peu de verdure dans leur environnement urbain. Vous ne pouvez toutefois pas le faire n’importe comment et où vous le souhaitez, c’est pour cette raison qu’existe le permis de végétaliser. Voici ces caractéristiques !

Permis de végétaliser : un petit retour sur sa naissance

En France, c’est à Paris que les premiers permis de végétaliser ont vu le jour et c’était en 2015. Il faut cependant savoir que le droit de s’approprier certains espaces en ville pour jardiner remonte aux années 70 aux États-Unis et notamment à New York. C’est à la demande de citoyens que ces initiatives sont nées au travers de mouvements comme Guerilla Gardening ou Green Guerilla. L’objectif était de pouvoir s’approprier sa ville et de végétaliser les endroits laissés à l’abandon.

La végétalisation des zones urbaines est encouragée par de nombreuses communes. Une ville plus verte et plus belle permet d’offrir un meilleur cadre de vie et éventuellement d’attirer de nouveaux habitants. Ce sont eux qui embellissent les espaces publics et contribuent à la biodiversité. Paris, Marseille, Montpellier, Bordeaux, Reims, Lille… participent déjà à ce grand mouvement.

Le permis de végétaliser en quelques mots

Le permis de végétaliser est en quelque sorte une autorisation d’occupation temporaire d’un espace public. Il regroupe divers éléments comme : les sites qui sont mis à votre disposition, la durée du permis, la superficie des sites, l’objet du permis, les assurances et responsabilités ainsi que les conditions de résiliation. Il vous autorise selon les communes à agir de différentes manières :

  • Plantation dans une zone appartenant au domaine public.
  • Installation de jardinières ou autres types de bac sur les trottoirs.
  • Végétalisation de façade.
  • Verdissement des murs.
  • Participation à l’amélioration du cadre de vie.
  • Création de lieux de partage et de rencontre.
  • Développement durable.
  • Encourager la biodiversité et la présence de la nature dans la cité
A lire aussi  Quelle est la durée de validité du compromis de vente ?

Comment obtenir votre permis de végétaliser ?

C’est un document administratif qui peut être remis aux habitants de la commune désireux de réaliser et d’entretenir la végétalisation de certains lieux. C’est une autorisation d’occupation du domaine public. Cette autorisation est évidemment délivrée gratuitement puisque la personne va participer à des missions d’intérêt public et sans contrepartie financière.

Ce permis est cependant conditionné par certains éléments et la demande est approuvée généralement par les services espace vert ou environnement de la commune en question. La demande va être examinée et il y sera répondu positivement en fonction de critères écologiques, esthétiques, techniques ou pratiques.  La commune peut accepter ou refuser de délivrer le permis.

Que contient le permis de végétaliser ?

Il détermine les obligations du titulaire concernant la fourniture de produit, l’entretien des végétaux et la plantation de ces derniers dans un souci de respect de l’environnement et de la biodiversité. Ils ne doivent pas être gênants pour les voisins, cette parcelle doit être propre, et les plantations, économes en eau. Si ces obligations ne sont pas respectées, la mairie peut rompre le contrat.

Partagez votre avis