Peut-on obtenir un crédit immobilier sans CDI ?

Visu Immobilier Obtenir
En accordant un crédit immobilier à un particulier, les banques prennent un gros risque. En réalité, il peut arriver que l’emprunteur ne soit plus en mesure de rembourser sa dette. Pour limiter tous ces risques, les institutions financières établissent les meilleurs profils éligibles aux prêts. Parmi ceux-ci figurent les CDI. Cependant, qu’en est-il des travailleurs n’ayant pas ce type de contrat ?

Les critères d'octroi de prêt communs aux banques

Avant d'octroyer un crédit immobilier, les banques prennent en compte un certain nombre de critères.

Le profil emprunteur

D'une manière générale, les banques ont une préférence particulière pour les salariés en CDI. D'après les statistiques, cette catégorie d'emprunteurs présente en effet un risque de défaut très peu élevé comparativement aux autres types de travail temporaire. Un travailleur sous contrat à durée indéterminée aura donc plus de chance d'obtenir un crédit immobilier qu'un intérimaire ou intermittent, un freelance, un indépendant ou un CDD. Cependant, depuis quelques années, le contexte économique a beaucoup évolué.

Le CDI n'est plus le seul profil idéal tant recherché par les institutions bancaires. En réalité, de plus en plus d'entreprises préfèrent solliciter les services des freelances ou offrir des CDD à leurs employés. Beaucoup de banques ont ainsi commencé à reconsidérer le profil des travailleurs indépendants. Il est donc désormais possible d'obtenir un crédit immobilier sans CDI, même si certaines conditions doivent être remplies.

crédit immobilier CDD
© istock

Le taux d'endettement

Le taux d'endettement se définit comme la part de vos revenus destinée à rembourser un crédit à la consommation ou un prêt immobilier. Il réduit votre budget mensuel, et par conséquent votre capacité de remboursement. En plus de diminuer vos chances d'obtenir un nouveau crédit, il vous empêche d'avoir un bon taux d'emprunt. Pour ces raisons, lorsque vous demandez l'octroi d'un crédit immobilier à votre banque, l'idéal est de ne pas avoir des crédits à la consommation en attente de remboursement.

Les revenus

Vos revenus déterminent votre capacité d'emprunt. Plus ils sont conséquents et plus les banques seront disposées à vous accorder un crédit immobilier. Mieux, vous pourrez même bénéficier d'un meilleur taux d'intérêt. En principe, après avoir payé votre mensualité, la part restante doit suffire à couvrir vos charges durant tout le mois. Pour cette raison, les banques ne peuvent pas prélever plus de 35% de vos revenus. Pour les micros-entrepreneurs, le revenu considéré est celui obtenu après application du taux d'abattement. Ce dernier varie entre 34%, 50% et 71% en fonction des activités de l'entrepreneur.

L'apport personnel

Il s'agit de la somme d'argent que vous êtes en mesure de fournir afin de financer votre projet immobilier. Lorsqu'il est conséquent, il peut motiver la banque à vous accorder un crédit. Concrètement, l'apport personnel sert à couvrir les frais de garantie et les frais de notaire. En règle générale, ces charges représentent environ 10% du coût global du projet immobilier. Pour convaincre votre banque de vous octroyer le prêt, l'idéal est donc de prévoir au moins un apport personnel dans cette marge. Lorsqu'il atteint les 20%, vous pourrez même bénéficier d'un meilleur taux d'emprunt. L'apport personnel peut provenir de vos épargnes, livrets, d'une donation ou d'un héritage, en bref d'une source légale.

Astuces pour obtenir facilement un crédit immobilier sans CDI

Le fait de ne pas avoir un CDI réduit assurément vos chances d'obtenir un crédit immobilier. Cependant, lorsque vous remplissez certaines conditions, les banques n'hésiteront pas à vous l'accorder.

Le type de CDD

Généralement, les institutions bancaires évitent d'octroyer des crédits aux travailleurs en CDD. Lorsque vous êtes dans le privé et que vous avez un contrat à durée déterminée, vous devez nécessairement justifier une ancienneté d'au moins 24 mois. C'est la principale condition à remplir pour être éligible à un crédit immobilier. Par contre, les CDD exerçant dans la fonction publique bénéficient d'une sorte de dispense. Quelle que soit leur ancienneté, les banques acceptent de financer leurs crédits.

Sollicitez l'expertise d'un courtier

Pour octroyer un crédit immobilier, les banques procèdent à de nombreuses vérifications, à des simulations et parfois même à des enquêtes. La procédure peut donc s'étendre sur plusieurs mois. Elle est encore plus complexe pour les travailleurs sans CDI. Dans l'optique d'augmenter vos chances d'obtention du crédit, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel aguerri, en l'occurrence un courtier spécialiste. Jouant le rôle d'intermédiaire entre les institutions de crédit et les particuliers, il dispose d'un vaste réseau constitué de différents organismes.

Le courtier spécialiste a donc les moyens de vous aider à obtenir rapidement votre prêt, et surtout avec de nombreux avantages tels que la réduction du montant des mensualités, la négociation de l'assurance emprunteur, la réduction du taux de crédit.

Optimisez la gestion de vos comptes

Pour les chefs d'entreprise, intermittents, freelances et intérimaires, avoir des revenus conséquents est un facteur qui peut peser positivement dans la balance lors de la demande d'un prêt immobilier. Cependant, ce solide argument pourrait ne servir à rien si vous êtes tout le temps dans le rouge, ou que vous êtes addict aux jeux d'argent. Généralement, dans ces cas de figure, les banquiers ne prennent même pas la peine d'analyser profondément le dossier. Pour éviter de réduire vos chances d'obtention du crédit, commencez par améliorer la gestion de vos comptes.

Vous pouvez par exemple arrêter d'effectuer des virements et des retraits intempestifs. Essayez plutôt de réguler vos opérations. Il sera également dans votre intérêt d'éviter les frais de commissions bancaires ainsi que la présence de découvert.

prêt immobilier CDD
© istock

Revoyez à la baisse le montant à emprunter

Plus la somme empruntée est élevée et plus le risque que prend la banque est conséquent. Pour ne pas susciter des doutes dans l'esprit de votre banquier, nous vous recommandons de revoir votre projet immobilier à la baisse. Vous pouvez par exemple réduire les travaux à réaliser et vous contenter du strict nécessaire. Si vous avez des talents de bricoleur, vous pouvez faire baisser le coût global du projet en vous occupant d'une partie des travaux. Une autre manière de réduire le montant à emprunter est d'augmenter la valeur de l'apport personnel. Vous donnez ainsi plus de raison au banquier de vous accorder le prêt.

De plus, si vous avez un autre prêt en cours à rembourser, il existe une solution qui vous permet de réduire son montant. Il s'agit du rachat de crédit immobilier. Deux scénarios sont envisageables. Dans le premier cas, les échéances sont maintenues. Cependant, la durée de l'emprunt est réduite afin d'accélérer le remboursement. Dans le deuxième cas, la durée de remboursement est conservée, mais vos mensualités sont, quant à elles, revues à la baisse afin d'améliorer votre pouvoir d'achat.

Il existe de nombreuses autres astuces qui peuvent vous aider à obtenir un crédit immobilier sans CDI. Entre autres, vous pouvez réduire votre taux d'endettement, opter pour un crédit hypothécaire, un nantissement d'épargne, le portage salarial, ou solliciter un prêt familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.