Cambriolage, comment gérer l’après ?

Que Faire Apres Cambriolage
Chaque année, des centaines de milliers de domiciles sont victimes d’un cambriolage ou d’une tentative d’effraction en France. D’après une étude du gouvernement, on a constaté quelque 234 000 cambriolages de logements en France en 2019. Qu’elles se produisent dans la journée ou en pleine nuit, ces intrusions sont toujours traumatisantes et entraînent un sentiment d’insécurité. Outre le traumatisme psychologique que provoque un cambriolage, il peut aussi remettre en cause la sécurité du logement. Il est donc important de savoir bien gérer l’après-intrusion. Quelles réactions avoir après un cambriolage ? Comment se passe la remise en état ?

Les bons gestes à adopter après un cambriolage

Il n'est jamais facile de découvrir de retour des vacances ou au milieu de la nuit qu'on a été victime d'un cambriolage. La première chose à faire est de ne pas paniquer et de ne toucher à rien. Vous pourriez être tenté de ranger ou de ramasser ce qui a été cassé durant l'action. C'est la dernière chose à faire, car vous pourriez effacer les empreintes éventuellement laissées.

En constatant un cambriolage, appelez d'abord la police ou la gendarmerie pour qu'elle fasse un état des lieux et constate les dégâts. En attendant leur arrivée, vous pouvez prendre des photos pour appuyer votre déclaration de cambriolage. Une plainte doit être déposée dans les 24 à 48 heures qui suivent l'acte.

Dans un second temps, appelez aussi votre compagnie d'assurances. Vous ne devrez généralement pas dépasser les 48h pour le faire, au risque de perdre le bénéfice de votre contrat d'assurance. Votre assureur vous expliquera les démarches à suivre, dont l'envoi d'un courrier décrivant le cambriolage.

Si après établissement de la liste des objets dérobés, vous constatez que vos cartes bancaires ou chéquiers ont aussi disparu durant le vol, appelez le service clientèle de votre banque pour faire opposition.

Personne Cambriolee

Se faire protéger après un cambriolage

Une fois ces premières démarches obligatoires effectuées, il est temps d'examiner les points faibles de votre logement en termes de sécurité et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Si la serrure est cassée

La serrure et le cylindre sont les deux éléments le plus souvent ciblés par les cambrioleurs. Après leur passage, ceux-ci sont souvent endommagés. Il faudra donc les remettre en état ou les changer définitivement après le cambriolage. Dans ce second cas, il faudra aussi penser à refaire un double de clés Bricard, Vachette, Dom, etc. en fonction de votre marque de serrure.

La restauration de serrure est une prestation délicate et minutieuse. Elle nécessite l'expertise d'un serrurier qualifié. Cette option est recommandée si vous avez la certitude que votre ancienne serrure n'est pas vulnérable et que les cambrioleurs ne disposent pas d'un double de vos clés, utilisé pour s'introduire chez vous. En cas de doute, il est plus judicieux de changer votre serrure. Il existe une large gamme de serrures et cylindres sur le marché. Vous pouvez changer votre serrure actuelle par des systèmes plus robustes et sécurisants, comme les serrures multipoints, les serrures anti-crochetage, les serrures norme A2P…

Si la porte est endommagée

Après un cambriolage ou une tentative d'effraction, la porte peut subir des chocs plus ou moins violents. La vitre peut casser ou un trou est visible sur la porte. Pour votre sécurité, il faut réparer ces dégâts le plus rapidement possible.

Si votre porte est encore réparable, une réparation doit être effectuée rapidement. Dans ce cas, il faut faire appel à un serrurier ou à un menuisier.

Si elle ne peut plus être réparée ou si la réparation ne peut être achevée en une journée, une solution de fermeture provisoire peut être installée en attendant que la réparation ne soit terminée ou qu'une nouvelle porte ne soit posée.

Porte Endommagee

Prévenir et sécuriser le domicile

Après un cambriolage ou une tentative de cambriolage, il est important de sécuriser le domicile pour prévenir d'autres intrusions à l'avenir. Il est conseillé de remettre en question le système de sécurisation du domicile. En effet, si des malfrats ont réussi à s'introduire chez vous, c'est parce que celui-ci est défaillant. L'une des solutions pour sécuriser votre domicile est d'installer un système de sécurité électronique, tel qu'une alarme ou un système de contrôle d'accès. Ces systèmes permettent de dissuader les cambrioleurs de commettre leurs actes par une alarme sonore retentissante ou un contrôle maîtrisé des entrées et sorties dans le bâtiment. Ces systèmes peuvent être couplés à un système de télésurveillance.

Il est aussi possible d'installer un système de sécurité mécanique. On en retient principalement deux variétés : le blindage de porte et l'installation d'une porte blindée. Les deux systèmes ne doivent pas être confondus. Le premier consiste à renforcer ou blinder une porte existante en la rendant plus solide et plus robuste. Cela peut consister à ajouter une tôle de blindage sur la porte existante et sur le dormant ou à installer une serrure de sécurité ou une barre de seuil. Il existe plusieurs types de blindages :

  • le blindage classique,
  • le blindage à pivot,
  • le blindage à plat, etc.

Le blindage de porte est indiqué quand vous n'êtes pas autorisé à modifier l'apparence de votre porte d'entrée ou si vous souhaitez la conserver pour des raisons esthétiques.

En ce qui concerne l'autre système de sécurisation de la porte, la porte ou le bloc-porte blindé, il s'agit d'une nouvelle porte prête-à-poser qui vient remplacer l'ancien modèle. Elle est différente d'une porte classique, car elle permet d'offrir un niveau de sécurité supérieur. La porte blindée est constituée de 3 éléments, dont le bâti ou dormant, l'ouvrant ou vantail et une serrure multipoints.

Il existe une autre solution pour sécuriser votre porte d'entrée après un cambriolage sans devoir la remplacer. Il s'agit de la pose de cornières anti-pince ou anti-effraction. Cette technique consiste à renforcer le niveau de résistance d'une porte en installant entre le bâti et l'huisserie une cornière qui empêche l'intromission d'outils souvent utilisés par les cambrioleurs, tels que le pied-de-biche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.