Le contexte écologique actuel amène de plus en plus de personnes à adopter une attitude responsable qui se matérialise par l’utilisation de moyens de transports sans moteur ainsi que le tri sélectif des ordures ménagères afin de réduire les conséquences des activités humaines sur la planète qu’ils habitent.

Le lombricomposteur se présente comme une solution écologique intéressante à notre portée qui permet de valoriser les déchets organiques en les compostant afin de produire un fertilisant naturel tout en réduisant le volume des ordures ménagères.

La sélection des meilleurs lombricomposteurs

Eco-Worms - Lombricomposteur coloris noir
vidaXL Lombricomposteur Vermicompost Vermicomposteur avec 4 Plateaux
Lombricomposteur à 4 plateaux, accès facile au compost, comprend des vers....
UrbAlive Lombricomposteur d’intérieur bio au design européen chic Anthracite
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris vert clair
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris noir
vidaXL Lombricomposteur Vermicompost Vermicomposteur avec 4 Plateaux
Lombricomposteur à 4 plateaux, accès facile au compost, comprend des vers....
UrbAlive Lombricomposteur d’intérieur bio au design européen chic Anthracite
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris vert clair
-
-
89,44 EUR
64,00 EUR
75,98 EUR
Dès 265,20 EUR
101,40 EUR
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris noir
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris noir
89,44 EUR
vidaXL Lombricomposteur Vermicompost Vermicomposteur avec 4 Plateaux
vidaXL Lombricomposteur Vermicompost Vermicomposteur avec 4 Plateaux
64,00 EUR
Lombricomposteur à 4 plateaux, accès facile au compost, comprend des vers....
Lombricomposteur à 4 plateaux, accès facile au compost, comprend des vers....
-
75,98 EUR
UrbAlive Lombricomposteur d’intérieur bio au design européen chic Anthracite
UrbAlive Lombricomposteur d’intérieur bio au design européen chic Anthracite
-
Dès 265,20 EUR
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris vert clair
Eco-Worms - Lombricomposteur coloris vert clair
101,40 EUR

Le lombricompostage : qu’est-ce que c’est ?

Le lombricompostage est un procédé de bio-oxydation, de stabilisation et de valorisation des déchets organiques grâce à l’action complémentaire des vers et micro-organismes qui les digèrent en fournissant un compost naturel.

Ce procédé écologique respectueux de l’environnement s’adresse à tous ceux qui n’ont pas de jardin mais possèdent tout de même une terrasse ou un balcon et qui sont soucieux de pratiquer le tri sélectif de leurs déchets. Ce procédé leur servira en outre à obtenir leur propre compost en utilisant simplement les fruits de la culture par les vers.

Lombricompostage et compostage : quelles différences ?

Lombricompostage et compostage traditionnel sont des techniques de recyclage aux caractéristiques différentes et complémentaires.

Le compostage, uniquement pratiqué en jardin, est une méthode à chaud qui nécessite un arrosage régulier. Après une montée en température jusqu’à 70°C, les déchets se transforment peu à peu en compost avec l’action en synergie des bactéries, des insectes, des vers et des champignons.

Au contraire, le lombricompostage ne nécessite pas de montée en température ni de phase de fermentation. Le travail des vers hygiénise et stabilise naturellement la matière de façon autonome, ce qui n’est pas le cas du compostage traditionnel.

Le lombricompost obtenu après l’action des invertébés forme un excellent fertilisant naturel et parfaitement assimilable par les végétaux.

Lombricomposteur : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le lombricomposteur se présente comme une boîte ou une cuve compartimentée, reproduction naturelle d’un écosystème au cœur duquel des vers vont traiter et transformer les déchets organiques en compost solide ou liquide (le thé des verts ou lombrithé, à haute teneur en nutriments) recyclé ensuite en substrat ou engrais de haute qualité, or noir des plantes et fleurs et vendu à prix très élevé dans les jardineries.

lombricomposteur eco worms

Les bacs, qui composent le lombricomposteur sont opaques pour garder l’obscurité dans l’habitacle et troués pour permettre le passage des vers.

Pour faire fonctionner ce système rotatif, il suffit de remplir le bac du fond puis successivement les autres bacs en remontant l’échafaudage. Le compost est terminé lorsqu’il n’y a plus de vers dans un des bacs et il ne reste plus qu’à recueillir ce produit ainsi que le liquide des vers grâce au robinet prévu dans le système.

Le lombricomposteur est un appareil inodore, qui ne requiert aucun entretien et trouve sa place aussi bien à l’intérieur qu’en terrasse.

Pourquoi utiliser un lombricomposteur ?

Le lombricompostage s’impose en premier lieu comme une nécessité éco-citoyenne à l’heure de l’alarmisme écologique et permet de réduire considérablement les déchets afin de les recycler en nourriture pour les végétaux et ainsi préserver l’environnement en réduisant considérablement la pollution.

En plus d’être un geste en faveur de la planète, l’acquisition d’un lombricomposteur présente de nombreux autres atouts.

C’est un investissement intéressant car les récoltes peuvent fournir jusqu’à quatorze kilos de produit par plateau à raison de 4 récoltes par an. De plus le taux de reproduction des vers est extrêmement élevé ce qui rend la production d’engrais très fructueuse et rentable.

Le lombricompostage produit un engrais organique d’une qualité bien supérieure à celle des engrais du commerce, ce qui en fait un fertilisant bio très riche et apprécié par vos végétaux.

Où placer son lombricomposteur ?

Le lombricomposteur trouvera idéalement son emplacement dans la cuisine qui est le lieu de production central des déchets mais il peut également être placé dans n’importe quel autre endroit, même sans lumière, pourvu que les vers ne manquent pas de l’oxygène qui leur est nécessaire pour vivre, d’où la nécessité d’une aération conséquente grâce aux entrées d’air du lombricomposteur. Posséder un lombricomposteur en appartement est tout à fait possible et ne posera aucun problème.

Par ailleurs, l’appareil peut également trouver sa place à l’extérieur, sur votre terrasse ou votre balcon mais de préférence à l’abri de la pluie. Si la température baisse en dessous de 6°C, il est fortement conseillé de rentrer le lombricomposteur à l’intérieur pour ne pas que les vers entrent en hibernation ou meurent si la température chute en dessous de 0°C

Afin de protéger les vers du froid, recouvrez le lombricomposteur d’une couverture et rajoutez une épaisseur de déchets si vous tenez vraiment à le laisser à l’extérieur.

A contrario, l’été, maintenez votre lombricomposteur à l’ombre et arrosez-le d’eau fraiche pour ne pas que la température excède 25 °C et que les vers ne viennent pas à manquer d’oxygène.

Dans tous les cas, le lombricomposteur est relativement maniable aussi n’hésitez pas à le déplacer dedans ou dehors selon la température.

Que mettre dedans ?

quel aliment dans lombricomposteur

Dans un lombricomposteur on place des vers, oui, mais pas n’importe quelle variété et l’on jette des déchets, mais pas tous. Faisons le point sur ce qui est autorisé et déconseillé.

Quels vers de compost mettre dans un lombricomposteur ?

Malgré l’appellation trompeuse donnée au lombricomposteur, ce ne sont pas des lombrics de jardin qu’il faut utiliser pour recycler vos déchets quotidiens car autant cette espèce est efficace à l’extérieur pour creuser et alimenter les sols, autant sa performance serait réduite à néant si elle était placée dans un tel appareil.

Pour réaliser le lombricompostage, il faut utiliser des vers de compost de l’espèce Eisenia, l’une des plus utilisées et qui se trouve facilement. Endurants et capables d’absorber quotidiennement des quantités importantes de déchets, les vers de cette variété transforment les déchets en quantité industrielle et minimisent par la même occasion les mauvaises odeurs et la pollution.

Quels déchets organiques donner aux vers de compost ?

A présent que vous savez quels vers vous offriront le meilleur compost et le plus abondant, il s’agit de leur donner les déchets adéquats.

Les vers sont omnivores et nécessitent une alimentation diversifiée et distribuée en petits morceaux. Ces déchets verts et carbonnés assurent l’équilibre de l’écosystème du lombricomposteur :

  • Les épluchures et restes de fruits et de légumes.
  • La salade.
  • Les papiers et cartons non glacés et non imprimés : indispensables.
  • Les sachets d’infusion et de thé.
  • Le marc de café avec son filtre et les dosettes Senseo.
  • Les coquilles d’œufs : équilibrantes et anti acidité.
  • La farine, le pain et les féculents.

En revanche, les déchets suivants sont formellement déconseillés car leur décomposition est trop lente ou bien ils ont des propriétés vermifuges :

  • L’ail, l’oignon, les échalotes : vermifuges, ils tueraient tous vos lombrics instantanément.
  • Le plastique : difficilement assimilables par les vers, ils pollueraient de plus le compost obtenu.
  • Les déchets gras comme les pommes de terres et leurs épluchures, peu prisés par les vers.
  • Le poisson et la viandes avec leurs os et arêtes.
  • Les agrumes avec leurs zestes : antiseptiques, ils représentent un obstacle au fonctionnement de l’appareil.
  • Les déjections d’animaux : elles attirent les mouches et entraînent de mauvaises odeurs.
  • Le gazon après la tonte : il chauffe en moisissant ce qui peut tuer les vers.

A présent que vous avez constaté les nombreux avantages du lombricompostage et que ce procédé n’a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans cette aventure verte, écologique et lucrative.

Le lombricomposteur : l’accessoire indispensable pour recycler vos déchets
4.2 (83.81%) 21 votes