Punaise de lit chez soi : comment savoir si on en a ?

Afficher Masquer le sommaire

Les punaises de lit représentent un véritable fléau et empoisonnent la vie de nombreux Français. Elles génèrent du stress bien sûr, mais elles provoquent également des problèmes cutanés qui peuvent être très gênants au quotidien. Avant de penser à les chasser, il faut déjà reconnaitre les signaux qui vous alarment sur leur présence.

Quels sont les signes permettant d’évoquer la présence de punaise de lit ?

Vous commencez à vous inquiéter si :

  • Si un membre de la famille a des traces de piqûres d’insectes sur la peau.
  • Si vous ou un membre de la famille souffrez de démangeaisons.
  • Si vous voyez des traces de sang ou des taches noires sur le matelas.
  • Si vous voyez des taches ou des insectes dans le sommier et le matelas.
  • Si vous voyez des taches anormales ou des insectes sur les meubles et accessoires dans la chambre.

Ces premiers éléments peuvent évoquer des punaises de lit et il faut alors continuer vos investigations pour en être sûr.

Comment savoir si les piqûres sont celles de punaises de lit ?

Il n’est pas toujours simple de reconnaitre les piqûres de punaises de lit. Elles peuvent être confondues avec les piqûres de moustiques, d’araignées ou de puces. Elles se présentent comme les piqûres de moustiques avec un gonflement léger. Elles peuvent également entrainer de l’urticaire papuleuse. Il arrive également, mais c’est plus rare qu’elles entrainent des éruptions bulleuses hémorragiques, de l’impétigo ou une urticaire géante. Souvent elles sont regroupées ou même alignées.

Elles apparaissent le plus souvent sur les parties du corps, dénudées durant la nuit. Souvent, les bras, les jambes, le cou, le dos et la poitrine sont couverts de points rouges. Si vraiment, durant la nuit, les insectes attaquent en grand nombre, utiliser une housse anti-punaise peut vous aider le temps de les exterminer.

Les réactions peuvent avoir lieu immédiatement ou alors quelques jours après. Certaines personnes ne présentent aucune lésion cutanée ou démangeaison malgré la présence de punaises de lit.

Être sûr de leur présence : comment faire ?

Une fois les punaises de lit repérées, confirmer leur présence est indispensable. Cela demande tout d’abord une bonne inspection visuelle. Il faut fouiller méticuleusement tous les recoins de votre habitation et essayer de trouver des insectes.

Pour reconnaitre les punaises de lit, voici quelques indices : ce sont des petits insectes de couleur brune, légèrement aplatis et ovales. Ils ne possèdent pas d’ailes et ne sautent pas plus qu’ils ne volent. Ils se déplacent en revanche très rapidement.

Commencez par bien examiner votre literie, c’est effectivement leur principale habitation puisque vous êtes leur principale source de nourriture. Elles apprécient les coutures des matelas, les têtes de lit, le linge de lit et le sommier.

Voici quelques indices qui ne trompent guère :

Les taches de sang : quand vous dormez, vous écrasez forcément quelques insectes.

A lire aussi  D'où proviennent les mauvaises odeurs lors d'une lessive et comment s'en débarrasser ?

Les excréments se présentant sous la forme de petites taches noires sur le linge de lit, le sommier et la face intérieure du lit. Des insectes que vous n’avez jamais vus et qui cherchent à se cacher dans les petits coins du cadre de lit.

La présence d’insectes morts autour du lit.

De minuscules grappes d’œufs de couleur blanchâtre.

Des carapaces légèrement brunes et blanches, dues à la mue des punaises.

Reconnaitre les taches : comment faire ?

Lorsque la punaise de lit vous pique, du sang peut s’échapper et tacher les draps. Les taches sont plus importantes quand vous les écrasez au cours de votre sommeil.

Elles peuvent également laisser des excréments sur le linge de lit. Les taches sont alors d’une couleur noire ou rouge en passant par des tons plus brunâtres, elles mesurent entre quelques millimètres et quelques centimètres. Vous les retrouvez le plus souvent au niveau des jambes et des bras.

Si vous soupçonnez la présence de cet insecte, mettez des draps aux couleurs très claires pour repérer les traces plus facilement. Vérifiez aussi les rebords de votre matelas.

Parfois, vous ne trouverez pas de taches spécifiques et dans ce cas il faut partir à la recherche de l’insecte lui-même.

Trouver les punaises de lit : comment procéder ?

La recherche dans le lit :

La punaise de lit est un insecte malin et prudent. Elle ne sort de sa cachette douillette, uniquement quand vous êtes endormi. Elle déteste la lumière et elle se déplace très vite. Avec une lampe torche très puissante, inspectez le matelas au niveau des coutures, des boutons et de toutes les zones où elle peut se dissimuler facilement. Il faut également vérifier l’envers du matelas, elles ont tendance à s’y réfugier pour être tranquilles et pouvoir se reproduire. Faites également la chasse aux œufs, aux nymphes, aux carapaces et aux taches suspectes.

Vous devez inspecter le sommier de la même manière. Enlevez le carton ou le tissu qui est fixé dessous, c’est une cachette qu’apprécient les punaises de lit.

Examinez ensuite la structure du lit, y compris si celle-ci est métallique. Relevez délicatement les planches de bois, les punaises s’y cachent volontiers. Il faut bien regarder dans tous les recoins et faire de même avec la tête de lit.

La recherche dans les meubles :

Même si le lit est son lieu préféré, vous pouvez parfois en retrouver dans vos meubles. Elle se trouve alors à l’intérieur puisqu’elle n’aime pas la lumière. Déplacez vos meubles et tournez-les, elles préfèrent les parties tournées vers le mur ou le sol. Les petits trous au niveau des pieds ou des feutres sont des cachettes idéales. Sortez les tiroirs de votre table de nuit ou commode et inspectez-les minutieusement. Recherchez en particulier les taches laissées par les excréments.

Elle peut également se cacher dans les rideaux, derrière les cadres ou les miroirs et même derrière la tapisserie, dans les plinthes électriques, sous les cadres de porte, dans votre parquet.

À lire aussi : Punaise de lits dans un logement : est-ce le locataire ou le propriétaire qui doit payer ?

Partagez votre avis