9 astuces pour entretenir du sisal

Entretenir Du Sisal
Le sisal est un revêtement qui est apprécié notamment parce qu’il est naturel. Il faut cependant rester vigilant, car si celui-ci n’est pas traité, il peut s’avérer difficile à détacher et à nettoyer. Les taches partent difficilement et parfois même, elles résistent à tout traitement. Voici quelques astuces pour bien nettoyer le sisal !

Le sisal : qu’est-ce que c’est ?

Le sisal est une fibre végétale et naturelle qui sert à recouvrir un sol complet ou qui est utilisée en tapis. Elle provient de l’agave, un cactus subtropical. Naturellement, le sisal présente une couleur crème qui plait beaucoup. Il est élégant et il peut être teint dans diverses couleurs.

En revanche comme c’est le cas de nombreux revêtements naturels, il est assez fragile et ne supporte pas l’humidité et l’eau, il faudra donc éviter la salle de bain ou la cuisine. Il est préférable également de ne pas le mettre dans les chambres d’enfants et dans votre entrée qui sont des pièces très salissantes.

Il est solide, mais il faut qu’il soit traité antitache.

L’entretien du sisal au quotidien

  • L’entretien courant du sisal consiste à passer l’aspirateur au moins deux fois par semaine. Si votre aspirateur est puissant, c’est encore mieux.
  • Si jamais le sol, en plus d’être poussiéreux, est sale, vous vous pouvez privilégier un nettoyant en poudre comme la terre de Sommières. Vous pouvez employer ce produit tous les six mois pour conserver un sol parfaitement propre et sain en permanence.

Il suffit de saupoudrer en quantité suffisante, sur la tache ou sur l’ensemble du sol et ensuite de laisser pénétrer durant au moins 5 heures. Après, vous n’avez plus qu’à passer soigneusement l’aspirateur et le tour est joué !

La terre de Sommières permet de conserver de la douceur et de la brillance à votre revêtement en sisal. Elle se compose d’argile, elle est donc complètement écologique et naturelle et c’est un nettoyant parfait pour ce type de sol.

  • En fonction de la nature de la tache, il peut être nécessaire de la nettoyer avec un chiffon imbibé d’alcool à 90 ° ou de white spirit, c’est le cas pour le vernis à ongles, la peinture…
  • Pour la pâte à modeler et les autres matières de ce type, un papier buvard ou une feuille d’essuie-tout, sur lequel vous passez un fer à repasser à température douce, suffit généralement à ôter cette tache.

Nous reviendrons sur les différentes techniques.

Sisal
© istock

Comment enlever les taches sur le sisal ?

Il faut repérer la tache le plus rapidement possible et l’enlever très vite pour éviter tout problème. Dans le cas contraire, employer les bons produits peut vous permettre de vous en débarrasser.

  • Les liquides sont particulièrement compliqués à enlever, car ils ont tendance à pénétrer au cœur des fibres et ensuite, le revêtement gondole, et malheureusement, cet aspect reste irréversible. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il convient d’utiliser des shampooings et détergents en poudre. En cas de contact avec de l’eau, épongez-la avec soin et ensuite séchez la partie humide avec un sèche-cheveux. Partez de l’extérieur vers le centre. Il est également possible d’absorber et ensuite de mettre de la farine ou du talc pour l’absorber rapidement.

Plus votre revêtement en sisal présente un tissage serré, plus vous évitez les acariens et les dépôts de poussières. Soyez vigilant au moment de l’achat.

Enlevez une tache de graisse : comment faire ?

La graisse est un peu compliquée à faire partir. Le moyen le plus efficace reste un chiffon imbibé d’ammoniaque diluée. Mais attention : il est possible que le produit éclaircisse légèrement le sisal.

Une fois que vous avez détaché celui-ci, passez un linge humide et séchez très rapidement la zone traitée avec l’air froid du sèche-cheveux. L’air chaud risquerait de le faire rétrécir.

Comment faire pour éviter les auréoles ?

Pour éviter que votre revêtement en sisal présente de vilaines auréoles, il est préférable, quand vous le détachez, d’aller bien au-delà de la tache elle-même. Il est même recommandé de faire tout le tapis ou une large partie du sol, sans bien entendu le mouiller.

Que faire quand le sisal a éclairci ?

La réponse est rien puisque cette situation est irrémédiable. Vous pouvez cependant le peindre si vous le souhaitez. Le sisal se peint avec un rouleau et de la peinture pour les murs. Il faut cependant prévoir quelques pots, car ce revêtement l’absorbe facilement.

Comment protéger votre sisal ?

Pour le protéger efficacement, il est préférable d’appliquer un produit antitache dès que la pose est réalisée. Choisissez un produit qui soit également imperméabilisant. C’est très simple à faire et c’est une garantie pour faciliter son nettoyage par la suite.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.