Rénover une fenêtre en bois

Peindre Fenetre Bois Renovation

Mal entretenues les fenêtres en bois peuvent pâtir assez vite des intempéries. La peinture s’écaille, le bois gonfle et le mastic des vitres s’effrite… il est donc nécessaire d’intervenir avant que les dommages ne soient irréversibles.

Comme dans la plupart des cas, le « jet d’eau » (partie basse et saillante du vantail) a considérablement souffert des intempéries. Le cloquage de la peinture y est un moindre mal... plus gênantes sont les zones où le bois est vermoulu. Un simple décapage de la face extérieure du châssis avant une mise en peinture ne peut donc suffire : les parties abîmées doivent être reconstituées.

Commencez par dégonder la fenêtre afin de la poser sur des tréteaux. Prévoyez des bâches protectrices pour le sol. Bien entendu, il est préférable d'attendre le retour des beaux jours.

Décaper les fenêtres proprement

Éliminez la peinture là où elle n'adhère plus. Pour repérer les zones fragilisées, striez la surface avec la pointe d'un couteau ou grattez-la avec une spatule.

La facilité avec laquelle le revêtement se décolle est un bon indicateur.

Decaper Boiserie Fenetre

On procède ici à un décapage mécanique (et non chimique ou thermique) afin d'intervenir sur des endroits bien délimités. Débutez le ponçage avec un abrasif à grain assez fort, puis de plus en plus fin. Même les surfaces où la peinture adhère encore doivent être légèrement égrenées en prévision de la finition.

Le mastic de vitrier friable doit aussi être décollé, à l'aide d'une spatule ou d'un couteau. Avec les mêmes outils ou avec des ciseaux à bois, éliminez-les parties vermoulues et boursouflées.

Avant de passer à l'étape suivante, aspirez les poussières et autres résidus et passez une éponge légèrement humide.

Reconstituer, reboucher les manques et trous

Tous les manques doivent être rebouchés avec un enduit de réparation « universel », une pâte à bois pour usage extérieur ou un mastic époxy. Comblez et lissez à la spatule, en appuyant fortement. Laissez sécher avant de poncer les surplus. Appliquez ensuite un durcisseur sur les parties mises à nu pour les affermir.

Repeindre

Peindre Fenetre Bois

Il est délicat sur une fenêtre de peindre le long des carreaux sans adhésif de masquage. Choisissez de préférence une peinture acrylique microporeuse pour bois extérieurs. Appliquez une première couche sur les parties nues avec un pinceau « pouce à rechampir ». La couche suivante apportera l'opacité requise.

Les joints

Au choix, utilisez le traditionnel mastic à l'huile de lin ou un mastic aux silicones pour joints de vitrage. Après extrusion, ce dernier se lisse avec le doigt (mouillé à l’eau) ou une cuillère en plastique humides. Par rapport à un mastic de vitrier, sa pose est plus simple et son délai de séchage écourté,

Conseils pratiques :

  • Si la fenêtre nécessite une protection fongicide et insecticide, traitez-la après décapage complet.
  • Si vous optez pour un mastic aux silicones, sachez que la plupart d'entre eux ne peuvent pas être peints.

Les étapes

  1. Dévissez la quincaillerie. Éliminez la peinture écaillée avec une brosse métallique montée sur perceuse. Appliquez un destructeur de rouille puis une peinture pour métaux.
  2. Avec une spatule affûtée, faites sauter la peinture aux endroits où elle est dégradée. Insistez bien pour éliminer dans un même temps les bois vermoulus.
  3. Débutez le ponçage avec une feuille abrasive de faible granulométrie. Continuez avec un grain de plus en plus fin pour égaliser au mieux les surfaces.
  4. Ôtez le mastic de vitrier friable. Pour traiter les parties planes et les angles, travaillez avec une ponceuse triangulaire, là aussi avec des abrasifs de plus en plus fins.
  5. Éliminez les bois vermoulus à l'aide d'une lame fine. Les creux formés doivent être laissés bruts : les surfaces irrégulières améliorent l'adhérence du mastic de réparation.Même après l'enlèvement des parties vermoulues, les bois restent parfois trop tendres. Pour les renforcer, appliquez un durcisseur au pinceau.
  6. Collez le ruban adhésif de masquage sur le bord des vitres, exactement au ras du mastic. Seuls les joints encore frais ou réalisés aux silicones ne peuvent être peints.
  7. Appliquez la peinture à l'aide d'un pouce à rechampir : sa soie effilée permet d'être assez précis. Recouvrez d'abord les bois mis à nu, puis peignez l'ensemble de la fenêtre.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.