Remplacer votre ancien radiateur par un sèche-serviettes

Seche Serviettes

Profiter d’une chaleur douce et utiliser des serviettes sèches et chaudes… Un plaisir accessible à tous en remplaçant un vieux radiateur par un sèche-serviettes. Et si ce dernier est mixte, eau chaude et électrique, votre salle de bains sera un vrai cocon, en toute saison !

Votre salle de bains est chauffée par un radiateur classique en acier. Et pour plus de confort, vous avez choisi de le remplacer par un sèche-serviettes ? Outre sa fonction première, fournir une chaleur suffisante, le nouvel appareil est plus moderne d'aspect et, surtout, permet de maintenir les serviettes toujours sèches !

Le choix du modèle est facilité par la large gamme des fabricants. Droit ou courbe, plat ou en tube, blanc ou coloré, voire chromé, vous trouverez un grand nombre de formes et de couleurs. Mais attention, les prix ne sont pas anodins !

Souplesse d'adaptation

Pas besoin d'une installation de chauffage central pour s'équiper d'un tel radiateur. Les fabricants proposent des solutions entièrement électriques. L'eau est alors remplacée par un liquide caloporteur et la mise en température assurée par une résistance. Il suffit de brancher les fils sur un circuit d'alimentation et le radiateur est opérationnel.

Dans le cadre d'une rénovation, le mieux est de choisir un radiateur mixte. L'hiver, il est alimenté par le chauffage central. En intersaison, quand les matinées sont fraîches sans pour autant imposer de chauffer toute la maison, on utilise l'option électrique comme un chauffage d'appoint. Le montage n'est pas plus compliqué. Électrique ou mixte, veillez à protéger le circuit d'alimentation par un disjoncteur différentiel de 30 mA.

Un système de régulation très pratique

Une salle de bains étant peu utilisée, inutile de la chauffer en permanence. L'idéal est de monter un système de régulation. Mais cette opération n'est possible que sur les versions électriques et mixtes, et pour ces dernières seulement en intersaison. Lors du fonctionnement du chauffage central, il faut absolument couper l'alimentation électrique : la puissance de la résistance ne s'additionne pas à celle de la chaudière.

L'eau circule dans toute la maison et emporte la chaleur vers les autres pièces. Rien ne vous empêche de monter un robinet thermostatique sur votre sèche-serviettes : ce qui permettra de maintenir une chaleur constante dans la pièce. Si vous êtes prévoyant et organisé, vous pourrez venir augmenter la température une heure avant le bain.

Les versions électriques et mixtes sont équipées d'un thermostat. Celui-ci dispose parfois d'une fonction "marche forcée" qui, pendant deux heures, offre une montée rapide en température. Des horloges de programmation permettent, en plus, d'élever la température de quelques degrés pendant un temps déterminé, à des heures précises.

Une installation simple

La mise en place de ces radiateurs ne demande pas de précaution particulière. Tous sont fournis avec un kit de pose. II faut simplement choisir un endroit où l'air puisse librement circuler.

Ôter l'ancien radiateur et éliminer ses fixations est rapide. II suffit ensuite de monter les nouveaux supports, de mettre en place le radiateur puis d'effectuer les raccordements au chauffage central et/ou au circuit électrique. Un soin particulier doit être apporté aux soudures et aux raccords.

Pour le branchement électrique, tenez compte de la puissance de l'appareil afin de choisir les bons diamètres de câbles et la résistance du fusible ou, mieux, du disjoncteur différentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires