Blog décoration et maison Ctendance

Chambre

Suite parentale : séparez votre salle de bain avec une verrière

L'équipe de Ctendance

Publié le

À la fois élégante, lumineuse et pratique, la verrière possède en effet tous les atouts pour séparer et mettre en valeur ces deux espaces de vie. Si vous voulez séparer votre chambre et votre salle de bain avec cet équipement, découvrez ici comment procéder.

Séparez votre salle de bain du reste de la chambre pour plus d’intimité

L’idée d’avoir une suite parentale avec salle de bain séduit de plus en plus de personnes. En créant ces espaces dans votre intérieur, il est toutefois important de penser à leur séparation. Séparer la salle de bain de la suite parentale vous permet en effet de créer un espace intime. Prendre votre bain ou votre douche dans un espace isolé du reste de la chambre vous procure une sensation de confort. De plus, avec cette séparation, vous ne risquez pas de mouiller votre lit en prenant votre bain !

Pour séparer votre salle de bain de la suite parentale, plusieurs solutions s’offrent à vous. Parmi les nombreuses solutions disponibles, la verrière se distingue par son élégance et son côté pratique. Cet équipement vous permet de cloisonner efficacement l’espace tout en apportant un peu de cachet dans votre intérieur. Contrairement aux autres options, séparer la salle de bain avec une verrière donne une impression d’espace. Elle permet de créer une belle continuité visuelle entre les pièces séparées. Vous pouvez même utiliser cet équipement pour séparer le coin WC de la salle de bain ou pour créer des parois de douche.

À lire 40 suites parentales pour vous inspirer

  • Save

Comment choisir votre verrière ?

Il existe de nombreux modèles de verrières adaptés pour séparer la salle de bain de la suite parentale. Pour choisir, vous devez principalement tenir compte des caractéristiques de l’équipement et de vos goûts.

Choisissez votre verrière en fonction des matériaux utilisés

Pour séparer la salle de bain de la suite parentale avec une verrière, le choix du matériau revêt une importance particulière. Le bois et l’acier sont les matériaux les plus utilisés pour les verrières. Si vous souhaitez créer un espace chaleureux, vous pouvez choisir une verrière en bois. Pour que votre verrière soit durable, privilégiez les modèles en bois hydrofugé pour une bonne résistance à l’humidité. Si vous optez pour ce type de verrière, traitez régulièrement le bois avec un vernis ou une peinture adaptée.

Les verrières avec une structure métallique sont tout à fait adaptées pour séparer une salle de bain de la suite parentale. Les modèles en acier ou en aluminium thermolaqué sont très résistants. L’humidité et les éclaboussures n’ont pas d’effet sur ces équipements. Ces types de verrières sont faciles à entretenir et donnent un look industriel à votre intérieur.

De plus, elles existent en plusieurs couleurs. Les modèles en noir sont parfaits pour renforcer le style industriel de votre intérieur. Si vous souhaitez avoir un espace coloré, n’hésitez pas à choisir les modèles de couleur blanche, grise, bleue ou dorée. Le plus important est que la couleur choisie s’intègre au décor de votre intérieur.

À lire Quels sont les matelas les plus confortables ? Nos conseils pour bien le choisir !

Choisissez le type de vitrage de votre verrière

Le type de vitrage des verrières est un critère de choix important. Pour séparer votre salle de bain de la suite parentale avec une verrière, vous avez le choix entre le vitrage transparent et le vitrage opaque. Avec un vitrage transparent, la verrière laisse passer la lumière. Si vous souhaitez profiter de la lumière naturelle dans votre salle de bain, vous pouvez donc choisir ce type de vitrage.

Les verrières avec un vitrage opaque permettent de séparer complètement les deux pièces et de gagner en intimité. Certains modèles de verrières sont conçus avec un double vitrage qui permet d’avoir une bonne isolation phonique. Si vous souhaitez conserver l’intimité dans les deux pièces sans pour autant utiliser une verrière très opaque, choisissez le vitrage martelé.

Verrière : quelle taille choisir ?

Par ailleurs, pour choisir une verrière, vous devez également tenir compte de la taille de l’équipement. Pour avoir une verrière sur mesure, vous devez définir les dimensions de l’équipement en fonction de la taille de vos pièces et de la configuration choisie pour les séparer.

Le choix de la taille d’une verrière prend en compte la hauteur de l’équipement. Les verrières standard ont une hauteur de 108 cm. Si vous voulez avoir une verrière plus haute, choisissez les modèles qui ont une hauteur de 130 cm. En ce qui concerne la largeur de votre verrière, vous devez choisir en fonction de vos goûts. Notez que plus la verrière est large, plus la sensation de volume est grande.

À lire Des Idées pour adopter le style Japandi dans une chambre de bébé !

En France, il existe de nombreux fournisseurs de verrières. Pour trouver ces équipements, vous pouvez vous rendre sur les sites des fournisseurs. Sur ces sites, vous trouverez différents modèles de verrières que vous pouvez commander directement. Demandez des devis chez plusieurs fournisseurs et comparez les différentes offres afin de choisir l’option la plus économique.

Une porte élégante qui s’harmonise avec votre verrière

Pour circuler librement entre les pièces séparées, la verrière doit être équipée d’une porte. Avec les cloisons en verre, vous disposez de multiples options pour l’ouverture. Ces équipements peuvent être pourvus de portes battantes, coulissantes ou à galandage.

La porte coulissante est élégante et très adaptée pour les petits espaces. La pose de ce type de porte peut vous faire gagner environ 1 m² d’espace. Si vous souhaitez optimiser l’espace, vous pouvez donc équiper votre verrière d’une porte coulissante. Elle est discrète et très facile à utiliser.

En plus d’offrir un gain de place, la porte à galandage est également un choix esthétique. En ce qui concerne les portes battantes, elles sont plus adaptées pour les grands espaces. Comparativement aux autres types d’ouverture, les portes battantes offrent une meilleure isolation thermique et phonique.

À lire Maisons du Monde : transformez la chambre de votre enfant avec le lit cabane Gaspard !

Ajoutez des lucarnes pour faire entrer la lumière naturelle

Si vous utilisez les cloisons classiques comme les paravents ou les rideaux pour séparer votre salle de bain de la suite parentale, vous devez nécessairement éclairer les espaces cloisonnés avec un éclairage artificiel. Même dans la journée, vous devez éclairer l’espace avec un luminaire pour plus de confort.

L’apport de lumière naturelle dans les pièces est l’un des principaux avantages liés à l’utilisation des verrières. Ces dernières illuminent votre intérieur en laissant passer la lumière d’une pièce à une autre. Avec ces équipements, les pièces séparées bénéficient également d’une bonne aération. Pour aérer votre salle de bain, il vous suffit d’ouvrir votre verrière.

Par ailleurs, pour éclairer davantage les pièces séparées et bien les aérer, l’idéal est d’installer des lucarnes. Ces dernières sont de petites ouvertures positionnées en saillie sur la pente des toits.

Elles existent dans des formes variées et permettent d’apporter plus de lumière naturelle dans vos pièces même en étant fermées. Avec ces installations, vous n’avez plus besoin d’utiliser l’éclairage artificiel dans votre chambre et votre salle de bain pendant la journée. Les lucarnes vous aident donc à faire des économies d’énergie.

À lire Ikea : ne ratez pas l’offre exceptionnelle sur le cadre de lit avec rangement BRIMNES !

Il existe différents types de lucarnes. Les lucarnes fixes sont les modèles les plus utilisés. Ce sont des fenêtres en verre qui ne s’ouvrent pas et qui servent uniquement à apporter la lumière naturelle dans les pièces. Les lucarnes ventilées sont les meilleures options pour une suite parentale avec salle de bain.

Grâce à leur système d’ouverture qui peut être manuel ou électronique, vous pouvez faire entrer l’air frais pour une bonne aération des pièces. Pour faire entrer la lumière naturelle dans votre chambre et dans votre salle de bain, vous pouvez également utiliser les lucarnes tubulaires ou les lucarnes solaires.

Lucarne verre salle de bain
  • Save

Installez un sol chauffant pour garder vos pieds au chaud en hiver

La suite parentale est un cocon d’intimité réservé aux couples. Pour aménager cet espace, il est important d’effectuer des travaux qui visent l’amélioration du confort intérieur.

Pour garantir le confort thermique au sein de la suite parentale, surtout en hiver, vous pouvez installer un sol chauffant. C’est une solution efficace pour garder vos pieds au chaud et diffuser une chaleur douce dans votre intérieur.

Encore appelé plancher chauffant, le sol chauffant est un type de chauffage intégré au sol. Cette technologie consiste à chauffer le sol qui transmet ensuite la chaleur à l’air.

Contrairement aux autres types de chauffage, le plancher chauffant est invisible et n’émet pas de bruit. Avec ce type de chauffage, vous pouvez chauffer l’ensemble de la suite parentale de façon homogène et profiter d’un bon confort thermique.

Il existe 2 types de chauffage intégrés au sol. Le chauffage au sol électrique est l’installation la plus utilisée. Ce type d’installation est constitué d’un ensemble de câbles qui chauffent le sol lorsqu’ils sont alimentés par un courant électrique.

En ce qui concerne le chauffage au sol hydraulique, il est constitué de tubes d’eau chaude alimentés par une chaudière à gaz ou une pompe à chaleur. Dans les deux cas, les éléments composant chaque système sont installés entre des panneaux isolants et une dalle de béton.

L’installation d’un système de chauffage au sol ne nécessite pas de grands travaux. Pour assurer l’efficacité du chauffage, vous devez toutefois choisir un revêtement de sol adapté. Ce dernier doit en effet favoriser la diffusion de la chaleur. Le carrelage est l’un des revêtements les plus adaptés pour un système de chauffage au sol.

Grâce à leurs caractéristiques, les carreaux sont d’excellents conducteurs de chaleur. En dehors des carreaux, le dallage de pierre naturelle, le béton ciré et le parquet en bois massif sont également des revêtements appropriés pour un sol chauffant.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis