Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Voici comment protéger efficacement vos arbres contre les rongeurs !

Protéger ses arbres contre les rongeurs est essentiel pour préserver leur santé et croissance. Ces petits animaux peuvent en effet causer des dommages considérables. Comment alors protéger efficacement vos arbres contre ces nuisibles ?

Dorine Alanoix

Publié le

Un rongeur au jardin

Vous constatez des dégâts notables dans votre jardin, causés par des rongeurs tels que les écureuils, mulots ou campagnols ? Il est crucial d’agir rapidement ! Ces petits animaux peuvent endommager sérieusement l’écorce de vos arbres et arbustes, menaçant ainsi leur santé et leur survie.

Heureusement, il existe des stratégies efficaces pour protéger vos plantes et prévenir de futurs dommages. Dans cet article, nous allons explorer diverses solutions pratiques pour sauvegarder vos espaces verts contre ces visiteurs indésirables.

Quels sont les animaux qui représentent une menace pour vos arbres ?

Les campagnols, reconnaissables à leur apparence dodue et leurs petites oreilles, sont une menace majeure dans les jardins.

À lire Le palissage : une méthode pour optimiser la croissance et la récolte des plantes

Ces mammifères creusent des galeries souterraines et se nourrissent de l’écorce et des racines des arbres.

L’écureuil roux, l’espèce la plus répandue en France, est actif pendant la journée et aime grignoter les fruits et les écorces des plantes. Bien qu’il existe en différents coloris, son comportement reste le même.

Les mulots, identifiables à leur longue queue sans poils et à leurs grandes oreilles ouvertes, sont également nuisibles pour les jardins. Leurs pattes arrière distinctives sont un autre trait caractéristique.

Mulot
  • Save
THP Creative

Quatre approches pour protéger vos arbres

Voici quelques méthodes simples pour éloigner les rongeurs sans engendrer de coûts exorbitants.

À lire Conseils essentiels pour cultiver l’Eucalyptus gunnii : inconvénients à prendre en compte

1. Utilisez des obstacles

Les rongeurs ne connaissent pas de limites, à moins que vous n’en établissiez. Installer des clôtures autour de votre propriété peut empêcher les écureuils d’accéder à vos cultures.

Une alternative moins coûteuse consiste à monter un grillage, à y apposer une haie de camouflage, et à installer un maillage sous terre pour prévenir les intrusions.

Si l’option de la clôture complète n’est pas viable, protégez vos arbres individuellement en les entourant de clôtures et en taillant soigneusement les bords.

Les corsets d’arbre, fabriqués en papier kraft, sisal ou toile de jute, sont également une solution efficace pour protéger les écorces.

À lire Dessouchage d’arbre : pourquoi est-il obligatoire et comment le réaliser ?

2. Les objets de surprise

En plus des carillons éoliens, pensez à d’autres objets de surprise comme des ballons brillants ou des rubans réfléchissants.

Ces éléments, en mouvement avec le vent, peuvent dissuader les rongeurs de s’approcher.

Des dispositifs sonores ultrasoniques sont également efficaces ; ils émettent des fréquences sonores que les rongeurs trouvent désagréables, mais qui restent inaudibles et sans danger pour les humains et les animaux domestiques.

campagnol au jardin
  • Save
Getty Images

3. Les répulsifs naturels

Outre les plantes déjà mentionnées, considérez l’ail et le piment, dont les odeurs fortes repoussent également les rongeurs.

À lire Voici les plantes et arbres à ne surtout pas tailler en juin

Vous pouvez créer un spray répulsif en mélangeant de l’eau avec du piment broyé ou de l’huile essentielle d’eucalyptus, puis vaporisez-le autour des zones à protéger.

N’oubliez pas de réappliquer ces solutions naturelles régulièrement, surtout après la pluie.

4. Les répulsifs chimiques

En complément du thirame, il existe d’autres répulsifs chimiques, comme la naphtaline ou des produits spécifiquement formulés pour éloigner les rongeurs.

Ces produits doivent être utilisés avec prudence, en suivant scrupuleusement les instructions du fabricant pour éviter tout dommage aux plantes ou risque pour la faune locale.

À lire Jardin en juin : 5 arbres à ajouter à votre jardin dès maintenant

Dans les zones où les enfants ou les animaux domestiques jouent, optez pour des répulsifs non toxiques.

L’installation de pièges à rongeurs peut également être envisagée, mais cette méthode doit être maniée avec discernement pour garantir un traitement humain et écologique des animaux capturés.

En cas de doute, il est conseillé de consulter un professionnel pour lutter efficacement contre ces nuisibles.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis