Blog décoration et maison Ctendance

Jardin / Arbre

24 des plus beaux arbres d’ornement pour votre jardin !

Tous les arbres d'ornement n'ont pas leur place dans un jardin pour diverses raisons, notamment leurs dimensions. Voici ceux qui conviennent le mieux.

Dorine Alanoix

Publié le

Arbre d'ornement

Quand il s’agit d’embellir nos espaces extĂ©rieurs, peu de choses rivalisent avec la majestĂ© et la beautĂ© des arbres d’ornement. Leur prĂ©sence apporte une dimension de charme et de caractère Ă  nos jardins, parcs et rues.

Que ce soit pour leurs fleurs Ă©blouissantes, leur feuillage luxuriant ou leur Ă©lĂ©gante silhouette, les arbres d’ornement captivent les regards et insufflent une atmosphère de tranquillitĂ© et de sĂ©rĂ©nitĂ©.

Dans cet article, nous explorerons une sĂ©lection soigneusement choisie d’arbres d’ornement, mettant en lumière leurs caractĂ©ristiques uniques et leurs avantages esthĂ©tiques, offrant ainsi une source d’inspiration pour crĂ©er des paysages enchanteurs et mĂ©morables

Ă€ lire Jardinage : Le marc de cafĂ© cet ingrĂ©dient prĂ©cieux qu’il faut utiliser dans le jardin

L’acacia

Acacia arbre d'ornement
  • Save

Les acacias se recommandent en raison de leur robustesse, de leur croissance rapide et du parfum agréable de leurs fleurs. Voici les plus courants :

  • L’acacia de Besson : hauteur 15 Ă  20 m, sans Ă©pine, croissance particulièrement rapide. A utiliser en isolĂ©.
  • L ‘acacia boule : ainsi appelĂ© Ă  cause de sa forme arrondie. On le vend le plus souvent greffĂ© sur une tige d’acacia commun de 2 m de hauteur afin de lui donner sa silhouette bien caractĂ©ristique. Il est sans Ă©pine et ne fleurit pratiquement pas.
  • L’acacia commun : le plus solide, hauteur 10 Ă  15 m, floraison blanche en grappes Ă  odeur d’oranger en juin, très Ă©pineux.
  • L’acacia rose : de dĂ©veloppement beaucoup moins important que les autres acacias, il est intĂ©ressant mĂŞme pour un très petit jardin. Ses rameaux retombants se garnissent de grandes grappes de fleurs rose en mai-juin.

Les acacias sont des arbres robustes. Ils acceptent pratiquement tous les sols, surtout le commun. Évitez cependant les terrains très calcaires où ils jaunissent. Ils aiment les expositions ensoleillées.

Une taille sévère (en hiver) est nécessaire à la plantation et sur les jeunes arbres pour renforcer les branches qui sont cassantes et sensibles au vent.

Ă€ lire Ne jetez plus vos pelures d’oignons : ces astuces simples pour les rĂ©utiliser dans le jardin

L’ailante

Ailante arbre d'ornement
  • Save
© H. Zell Gnu Free Documentation License Version 1.2

 

Connu aussi sous le nom de faux vernis du Japon, l’ailante (Ailanthus altissima) a, comme qualitĂ© principale, de pousser dans les plus mauvaises conditions, aussi bien de sol que d’environnement. Sa croissance est très rapide.

II dĂ©passe vite 10 m de hauteur. Souvent, on le coupe chaque hiver Ă  la base afin qu’il Ă©mette de jeunes pousses qui atteignent plusieurs mètres au cours de l’annĂ©e et portent des feuilles caduques dĂ©passant 1 m de longueur.

Cet arbre a l’inconvĂ©nient de dĂ©gager une odeur dĂ©sagrĂ©able et d’avoir des racines puissantes et drageonnantes qui endommagent les allĂ©es, les murets, les terrasses, les canalisations, etc. Ne l’utilisez donc qu’avec prudence. RĂ©servez-le pour les endroits oĂą les autres vĂ©gĂ©taux ont du mal Ă  demeurer.

À lire Ces erreurs à éviter en mai pour ne pas ruiner votre récolte de tomates

L’albizzia

Albizzia©
  • Save
© Lazaregagnidze [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]

Arbre d’ornement des plus charmants, l’albizzia est un proche parent du mimosa. On l’appelle aussi arbre de soie. Il ne dĂ©passe guère 5 Ă  6 m de hauteur dans nos rĂ©gions.

Ses feuilles caduques d’un joli coloris vert sont composĂ©es d’un grand nombre de folioles qui se replient, en partie, le soir. L’arbre prend naturellement la forme d’un parasol Ă  l’ombre qgrĂ©able et douce.

Sa floraison, rose ou rose vif Ă  l’extrĂ©mitĂ© des rameaux, est si dense que parfois le feuillage semble disparaĂ®tre. Elle se produit en Ă©tĂ©, gĂ©nĂ©ralement de juillet Ă  septembre suivant les rĂ©gions.

L’albizzia exige un bon terrain, un peu frais, non calcaire. Sensible au froid, il se plaĂ®t particulièrement dans les rĂ©gions au climat doux. On en trouve cependant de beaux exemplaires dans la vallĂ©e de la Loire et mĂŞme dans la rĂ©gion parisienne.

Ă€ lire 5 oiseaux bleus Ă  attirer dans votre jardin ce printemps

Si vous n’ĂŞtes pas pressĂ© de le voir fleurir, sachez qu’il se multiplie bien par semis.

L’aubĂ©pine

Aubepine
  • Save

Connue aussi sous le nom d’Ă©pine blanche, l’aubĂ©pine est très courante dans notre pays oĂą elle pousse un peu partout Ă  l’Ă©tat spontanĂ©.

Sa très belle floraison printanière odorante est malheureusement de très courte durĂ©e.  C’est une des meilleures plantes pour la confection de haies dĂ©fensives de hauteur moyenne.

À lire 5 plantes à associer à vos rosiers pour les protéger des parasites

Elle peut être aussi plantée en isolé, surtout les variétés à fleurs doubles roses ou rouges qui sont très décoratives. Elle atteint 3 à 4 m de hauteur.

Après la chute des feuilles, les fruits prĂ©sentent une coloration rouge qui ne manque pas d’attrait.

L’aubĂ©pine pousse dans tous les sols, mĂŞme mĂ©diocres, et ne craint pas le calcaire. Elle se multiplie par semis au printemps ou prĂ©lèvement de rejets en hiver. Les variĂ©tĂ©s Ă  fleurs doubles sont greffĂ©es sur l’aubĂ©pine blanche.

Une plantation serrĂ©e, en quinconce Ă  raison de 5 Ă  7 pieds au mètre, permet d’obtenir rapidement une haie Ă©toffĂ©e. L’aubĂ©pine supporte parfaitement la taille qui s’effectue en hiver et en cours de vĂ©gĂ©tation. Bien sĂ»r, des coupes rĂ©gulières annulent une partie de la floraison.

Le bouleau

Bouleau
  • Save

Arbre d’ornement Ă  rameaux grĂŞles, souvent retombants, le bouleau a de petites feuilles donnant un air de lĂ©gèretĂ© Ă  l’arbre.

Chez la plupart des espèces, le tronc est recouvert d’une Ă©corce blanc argentĂ©. Meilleures variĂ©tĂ©s courantes : commun, laciniĂ© (feuilles finement dĂ©coupĂ©es), pourpre (feuillage pourpre foncĂ© au printemps), pyramidal (il a le port d’un peuplier), pleureur (rameaux très fins et particulièrement retombants).

Les bouleaux restent de taille compatible avec les jardins moyens et mĂŞme petits. Ils dĂ©passent rarement une dizaine de mètres de hauteur et couvrent une surface limitĂ©e. Ils peuvent ĂŞtre utilisĂ©s en groupes ou en isolĂ©s, par exemple au milieu d’une pelouse.

Ils se comportent convenablement en tous terrains, mais c’est cependant en terre acide et humifère qu’ils se plaisent le mieux. Ils aiment la lumière et rĂ©ussissent moins bien sous le couvert de grands arbres.

La transplantation des bouleaux est dĂ©licate. II est prĂ©fĂ©rable de se procurer des sujets en motte. La reprise est meilleure en plantant au dĂ©part de la vĂ©gĂ©tation au printemps. Ne taillez pas l’annĂ©e de la mise en place.

Le catalpa

Catalpa
  • Save

Arbre d’une dizaine de mètres de hauteur, Ă  cime Ă©talĂ©e, un peu en parasol, le catalpa commun porte de larges feuilles caduques en forme de cĹ“ur, longues d’une vingtaine de centimètres. Il fleurit blanc rosĂ©, courant juillet-aoĂ»t, en grandes grappes dressĂ©es qui sont suivies de gousses pendantes.

Le catalpa pousse sur tous les terrains. Il accepte les sols calcaires. Sa croissance est rapide. Il supporte bien les Ă©lagages.

Le cerisier Ă  fleurs

Cerisier A Fleurs
  • Save

ExtrĂŞmement dĂ©coratif par son abondante et splendide floraison printanière, le cerisier Ă  fleurs (ou cerisier du Japon) est peu exigeant pour le sol. Il vient bien en terrain calcaire. Il ne redoute que l’humiditĂ© en excès, provoquĂ©e notamment par une couche argileuse Ă  peu de profondeur.

Il en existe de nombreuses variétés, parmi lesquelles je retiens : new red à fleurs rouge clair (atteint 6 à 8 m de hauteur), et le pleureur à fleurs roses (cerasus serrulata shidara sakura), qui ne dépasse guère 2 à 3 m.

New red a le port et le feuillage de nos cerisiers à fruits. II peut être conduit en buisson ramifié près du sol.

Le cercis

Arbre Ornement Cercis
  • Save

Connu populairement sous le nom d’arbre de JudĂ©e, le cercis (ou encore gainier) atteint de 4 Ă  8 m de hauteur. Sa floraison est splendide en avril-mai. Ses branches, mĂŞme les grosses, souvent tortueuses, se couvrent de grappes de fleurs rose vif, avant que n’apparaissent les feuilles.

C’est un de nos plus beaux arbres pour terrains secs et calcaires. Il aime le soleil. Il supporte plus facilement les Ă©tĂ©s très chauds que les hivers rudes et surtout ceux qui se prolongent tardivement. Il se comporte cependant convenablement Ă  peu près dans toutes nos rĂ©gions.

Le cercis se transplante difficilement. Il est préférable de se procurer des sujets jeunes en mottes ou conteneurs, dont la reprise est meilleure.

Le charme

Arbre Charme
  • Save

Arbre atteignant une dizaine de mètres de hauteur, le charme est le plus souvent utilisé pour former des haies hautes ou des rideaux de verdure.

Comme arbre d’ornement dans les jardins, au charme commun prĂ©fĂ©rez le charme pyramidal qui forme un cĂ´ne Ă©troit et rĂ©gulier. II est très Ă©lĂ©gant en isolĂ© ou en groupe de trois par exemple.

Les feuilles du charme prennent Ă  l’automne une teinte roux foncĂ©, se dessèchent et demeurent en place une grande partie de l’hiver.

Peu difficile quant au sol, il a cependant une préférence pour ceux neutres ou un peu calcaires.

Le commun se multiplie facilement par semis, le pyramidal par bouturage. Le charme supporte parfaitement la taille, à effectuer en hiver, avec égalisation en cours de végétation si nécessaire.

Le cytise

Cytise
  • Save

Le plus intĂ©ressant des cytises pour le jardin est le commun (laburnum vulgare) appelĂ© suivant les rĂ©gions faux Ă©bĂ©nier ou cytise aubour. C’est un Ă©lĂ©gant petit arbre dĂ©passant rarement 4 Ă  5 mètres, Ă  croissance rapide.

Il se couvre, en mai-juin, de grandes grappes pendantes de fleurs jaunes. Il est peu exigeant pour le sol et accepte toutes les expositions, même assez peu ensoleillées.

L ‘Ă©rable

Erable arbre d'ornement
  • Save

Un des arbres qui convient le mieux pour les jardins, l’Ă©rable comporte des formes très diverses notamment par les coloris de son feuillage vert franc, vert panachĂ© de blanc ou de jaune et pourpre.

Une espèce Ă  feuillage très dĂ©coupĂ© et Ă  rameaux retombants est particulièrement dĂ©corative. Son nom botanique est : acer wieri laciniata. C’est le plus original des Ă©rables.

La plupart des Ă©rables ont une croissance rapide. Ils atteignent entre 5 et 10 m de hauteur. Ils supportent bien la taille. Ils acceptent convenablement tous les sols, Ă  l’exception des espèces Ă  feuillage panachĂ© qui redoutent les terrains très calcaires.

Le févier

Fevier
  • Save
© Par KentZilla — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Il n’est pas conseillĂ© de mettre dans votre jardin un fĂ©vier Ă  trois Ă©pines (gleditsia triacanthos) dont les branches et le tronc sont armĂ©s d’Ă©normes Ă©pines acĂ©rĂ©es. C’est un arbre dangereux oĂą les enfants peuvent se blesser cruellement en jouant.

Par contre, une espèce introduite d’outre-Atlantique y a sa place, bien que prenant rapidement un important dĂ©veloppement dont vous devez tenir compte. Ce fĂ©vier (gleditsia inermis shademaster) est dĂ©pourvu d’Ă©pines.

Il a un feuillage lĂ©ger qui tamise les rayons du soleil sans rĂ©aliser un ombrage excessif. Il est parfait sur une grande pelouse. A l’automne, son feuillage, d’un beau vert franc, vire au jaune dorĂ©.

Ce fĂ©vier Ă  l’avantage de pousser dans tous les sols, aussi bien ceux secs et sableux qu’argileux et humides. II prend naturellement une forme Ă©lĂ©gante. On peut, au besoin, rĂ©gulariser sa ramure par une taille pĂ©riodique.

Le frĂŞne

Frene Arbre Ornement
  • Save

C’est surtout le frĂŞne pleureur qui a sa place dans les jardins. Il reste de dimensions modestes, 6 Ă  8 m de haut, et forme un Ă©lĂ©gant parasol. Ses rameaux gardent un effet dĂ©coratif après la chute des feuilles.

Il n’est pas difficile pour le sol. Évitez cependant les terrains trop marĂ©cageux ou arides. II supporte bien la taille.

Le koelreuteria

Koelreuteria arbre d'ornement
  • Save

Connu populairement sous le nom de savonnier, le koelreuteria est original par son tronc tortueux et sa floraison jaune, en juillet, à laquelle succèdent de curieux fruits en forme de capsules renflées.

Il reste souvent de dimensions modestes sous nos climats mais il peut atteindre une dizaine de mètres de hauteur avec une cime largement étalée.

Il est peu difficile pour le sol mais ne prospère bien qu’en endroits chauds et ensoleillĂ©s, bien qu’il ait une bonne rĂ©sistance au froid.

Pour un petit jardin, nous vous recommandons une de ses variétés (koelreuteria fastigiata) qui forme une colonne assez étroite et prend, de ce fait, peu de place.

Le liquidambar

Liquidambar
  • Save
© Luis Fernández García [CC BY-SA 2.5 es (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/es/deed.en)]

AppelĂ© aussi copalme, le liquidambar est original pour son feuillage dĂ©coupĂ© qui prend, Ă  l’automne, des teintes variant du jaune clair au pourpre foncĂ©. C’est un des arbres les plus richement colĂ´rĂ©s Ă  l’automne. II prend malheureusement très vite des dimensions importantes et n’a guère sa place dans les jardins.

Il aime les terres fraĂ®ches, notamment la proximitĂ© d’un point d’eau. Il est de reprise capricieuse. Il doit ĂŞtre transplantĂ© en motte.

Le magnolia

Magnolia arbre d'ornement jardin
  • Save

Il existe plusieurs espèces de magnolias. Celle dont il est question ici est le magnoha grandiflora ou magnolia à grandes fleurs. Il atteint 10 à 15 m de hauteur. Il possède un très beau feuillage persistant. De juillet en octobre, il donne de grandes fleurs blanc crème au parfum délicieux.

C’est un de nos plus beaux arbres, mais il est peu rĂ©sistant au froid. Il ne prospère convenablement qu’au sud de la Loire, bien qu’on trouve quelques beaux exemplaires dans les endroits bien exposĂ©s de la rĂ©gion parisienne.

Il aime les terres riches, bien humifères et non calcaires. II est de reprise difficile et doit être planté en motte.

Le mûrier

Mûrier
  • Save
© Par Véronique PAGNIER — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11981851

 

A ne retenir pour le jardin que le mĂ»rier pleureur. Il atteint 3 Ă  4 m de hauteur. Ses longs rameaux retombent jusqu’au sol. Ils forment naturellement une tonnelle Ă©troite qu’on peut Ă©largir en faisant pousser les branches horizontalement sur des supports.

Le mĂ»rier aime les sols riches et frais, mais il s’accommode de terrains de qualitĂ© mĂ©diocre oĂą il ne donne pas cependant d’aussi bons rĂ©sultats.

Il se transplante difficilement car ses racines sont assez fragiles. Préférez un jeune sujet en motte.

Le peuplier

Peuplier
  • Save
© Par Dinkum — Travail personnel, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14871036

 

En raison de son allure pyramidale, on pense souvent au peuplier en se disant qu’il tient peu de place. Il est dĂ©conseillĂ© dans un jardin car ses racines puissantes restent Ă  faible profondeur, s’Ă©tendent très loin et interdisent toute culture sur une importante surface.

Le prunier de Pissard

Prunier De Pissard
  • Save
© Chinasaur, Flickr CC by sa 2.0

 

Un des arbres à feuillage pourpre les plus intéressants pour le jardin, le prunier de Pissard (prunus Pissardi nigra) dépasse rarement 6 à 8 m de hauteur. Au printemps, il se couvre de fleurs roses qui sont remplacées par de petites prunes rouges comestibles mais pas excellentes.

Il s’accommode de tous les sols, mĂŞme mĂ©diocres. Il supporte assez bien les Ă©lagages qui permettent d’Ă©claircir sa ramure ou de limiter son dĂ©veloppement.

Le saule

Saule arbre d'ornement
  • Save

Le plus classique de nos arbres pleureurs, le saule prend un grand dĂ©veloppement s’il se trouve dans un milieu qui lui est favorable.

Ne pensez Ă  lui que si vous avez une importante place Ă  lui rĂ©server, au minimum une surface de 10 m de diamètre, et un terrain suffisamment humide.  En endroit aride, il vĂ©gète lamentablement. Les arrosages ne peuvent compenser le manque d’eau en profondeur.

Le saule Ă  branches tordues (saule tortuosa) rĂ©clame moins d’humiditĂ© et reste de dimensions plus modestes. Il forme une sorte de fuseau Ă  curieuses branches contournĂ©es, plutĂ´t dressĂ©es, atteignant 5 Ă  6 m de hauteur.

Les saules se multiplient très facilement par bouturage.

Le sophora

Sophora
  • Save
© Jean-Pol GRANDMONT [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]
Arbre très élégant, le sophora pousse rapidement et prend un développement trop important pour un jardin. Ne retenez que sa variété dont les branches sont retombantes : le sophora pleureur.

Ce dernier reste de taille limitée, 4 à 5 m de hauteur au plus. Il se développe assez lentement et forme un pittoresque parasol.

Il est peu exigeant quant au sol et tolère le calcaire. Taillez-le court les premières annĂ©es afin d’obliger ses branches Ă  s’Ă©tendre horizontalement, au besoin Ă  l’aide de supports, sinon il demeure trop conique.

Le sorbier

Sorbier arbre d'ornement
  • Save

Avec son feuillage lĂ©ger et ses fruits rouge corail Ă  l’automne, le sorbier des oiseaux ou des oiseleurs (sorbier aucuparia) est très intĂ©ressant pour les jardins. Il prend une place limitĂ©e et son ombre n’est jamais très dense. Il atteint 5 Ă  6 m de hauteur.

Il se plaît dans tous les sols et supporte bien la taille. II existe une variété à port retombant : le sorbier des oiseaux pleureur, un des meilleurs arbres du genre pour les jardins. Il ne dépasse guère 3 à 4 m de hauteur et forme une voûte de feuillage très élégante.

Le tilleul

Tilleul arbre d'ornement
  • Save

Un des arbres les plus rĂ©pandus, le tilleul se prĂŞte parfaitement Ă  l’Ă©tablissement d’un coin d’ombre. Il pousse pratiquement dans tous les sols. Il atteint de 10 Ă  20 m de hauteur mais supporte parfaitement les Ă©lagages les plus sĂ©vères.

Le tilleul argenté est le plus décoratif ; celui de Hollande donne les meilleures fleurs pour les infusions.

Le tulipier

Tulipier
  • Save

Très bel arbre, le tulipier a rarement sa place dans un jardin car il atteint 15 Ă  20 m de hauteur et une grande envergure. A retenir cependant si vous avez un lieu humide Ă  garnir, près d’un point d’eau par exemple. Il ne supporte pas le calcaire.

Ses fleurs, très belles, rouge nuancĂ© de vert et de jaune, en forme de tulipe, apparaissent en juin mais seulement sur les arbres adultes. Elles sont souvent dissimulĂ©es par le feuillage. Ce dernier prend un remarquable coloris jaune d’or Ă  l’automne.

Le tulipier se transplante difficilement car ses racines supportent très mal les plaies occasionnĂ©es par l’arrachage. Prenez un jeune sujet Ă©levĂ© en motte et plantez de prĂ©fĂ©rence au printemps.

Arbres d’ornement : Questions rĂ©ponses

Quels sont quelques arbres d’ornement adaptĂ©s aux petits espaces urbains ?

Cornouiller du Japon, arbre de Judée, érable du Japon nain, cerisier nain.

Comment choisir le bon emplacement pour planter un arbre d’ornement ?

Recherchez un endroit avec un bon drainage, une exposition appropriĂ©e au soleil ou Ă  l’ombre selon les besoins de l’arbre, et assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace pour que l’arbre puisse se dĂ©velopper pleinement.

Quelles sont quelques caractĂ©ristiques Ă  considĂ©rer lors du choix d’un arbre d’ornement ?

Taille à maturité, type de feuillage (caduc ou persistant), saison de floraison, exigences en matière de sol et de lumière, tolérance aux conditions climatiques locales.

4.1/5 - (12 votes)
  • Save

2 avis sur « 24 des plus beaux arbres d’ornement pour votre jardin ! »

  1. Merci pour ces prĂ©cieux renseignements. Justement, ils vont m’Ă©viter des erreurs, ne serait-ce qu’en connaissant exactement les hauteurs des arbres, car quel massacre de devoir les abattre quand ils sont si beaux mais qu’ils deviennent trop encombrants.

    RĂ©pondre
  2. je souhaite planter un erable en remplacement d’un prunus decimĂ© par une secheresse severe ,le sol est mi calcaire mi argileux je ne voudrais pas depasser 10 metres en hauteur ? Conseiller moi SVP a quel prix pour quelle hauteur a la plantation
    A quelle adresse commander? Merci

    RĂ©pondre

Partagez votre avis