Maison ancienne : comment rénover un parquet abîmé ?

Afficher Masquer le sommaire

Lors de la rénovation d’une maison ancienne, le revêtement de sol mérite également une attention particulière, surtout s’il s’agit d’un parquet abîmé. La rénovation d’un parquet peut être réalisée assez facilement, sans l’aide d’un professionnel. Il suffit de suivre quelques étapes.

Le ponçage du parquet : une étape primordiale

Avant de se lancer dans la rénovation du parquet à proprement parler, il faut d’abord le poncer. Le ponçage permet de décaper le revêtement déjà très abîmé pour le débarrasser de toutes les imperfections. On obtient alors une surface plane, propre et lisse, parfaite pour travailler le parquet ancien.

Le ponçage du parquet se réalise avec une ponceuse à parquet que vous pouvez acheter ou simplement louer chez n’importe quel fournisseur de matériel. Pour les finitions et les bordures, utilisez une ponceuse à main. La qualité du travail repose sur l’efficacité des bandes abrasives de la ponceuse. Il faut en effet choisir une bande abrasive particulière à chaque étape du ponçage.

bande adhésive parquet

Choisir la bonne bande abrasive pour votre ponceuse

Avant de faire votre choix, vous devez prendre en compte deux principaux critères : la nature des grains et leur taille. Les abrasifs d’origine synthétique sont les plus conseillés pour un ponçage à la machine. Vous avez ainsi le choix entre les bandes à base de corindons synthétiques, de carbure de silicium et d’oxyde d’aluminium. Lorsqu’il est combiné au stéarate de zinc, le corindon naturel peut également être performant.

En ce qui concerne la taille des grains, il s’exprime en dizaines ou en centaines et permet d’évaluer la rugosité d’une bande abrasive. Un abrasif dont le chiffre est petit permet ainsi d’obtenir un ponçage grossier, car cela signifie qu’il y a peu de grains à sa surface. Ceux-ci sont donc plus gros et rugueux. La taille du grain se choisit en fonction de l’étape de ponçage du parquet.

Pour poncer le parquet ancien et remettre le bois à nu, trois papiers de verre différents sont nécessaires. Commencez par passer la ponceuse électrique avec une bande de ponçage à gros grains (16 ou 40 mm). Cela permet d’éliminer les tâches en profondeur et de dénuder le bois. Utilisez ensuite une bande abrasive à grain moyen (60 ou 80 mm) pour effacer les traces du passage du gros grain. Les finitions se feront avec du grain fin (120 mm). Avancez dès le démarrage de la ponceuse pour éviter de faire un trou sur le parquet. N’oubliez pas de passer l’aspirateur entre chaque opération puis terminez en passant une serpillière légèrement humide pour enlever toute la poussière.

A lire aussi  Nettoyer un évier entartré : Pas de panique, on vous dit comment faire pour qu'il soit comme neuf !

Appliquer la première couche du vitrificateur

L’application d’un produit vitrificateur sur un parquet en rénovation est une opération délicate. Pour commencer, appliquez le produit en bordure du parquet avec une brosse à poils souples. Afin que le résultat soit satisfaisant, appliquez des couches régulières pour recouvrir tout le pourtour de la pièce en dégageant les bords.

Une fois que vous avez passé le vitrificateur sur les bordures, vous pourrez l’appliquer sur l’ensemble de la surface à rénover. Cette fois-ci, préférez un rouleau poils 5 mm et travaillez en couches croisées, en passant une couche du vitrificateur en deux coups de rouleau perpendiculaires. Finissez dans le sens des veines du bois pour obtenir une bonne uniformité et un parquet parfaitement lisse.

Appliquer une seconde couche du vitrificateur

3 heures après le passage de la première couche, poncez à nouveau la surface de travail pour faire disparaître les petites bulles qui se sont créées pendant la première application. À cet effet, utilisez simplement un papier verre grain 120 et égrenez la surface du parquet à la main. Une fois que tous les petits défauts sont enlevés, dépoussiérez la surface à l’aide d’un chiffon avant de la vitrifier une seconde fois. Vous procéderez exactement de la même façon que lors de la première vitrification.

Entretenir le parquet vitrifié

Pour conserver un parquet élégant et moderne après la décoration, vous devez penser à l’entretenir. Dépoussiérez votre parquet au moins une fois par semaine à l’aide d’un aspirateur avant de le laver avec une serpillière à peine humide. S’il y a une tache persistante, nettoyez-la avec un savon dédié aux parquets vitrifiés.

Partagez votre avis