Entretien de la maison : Microbes, poux… s’en débarrasser !

Buanderie avec machine à laver
Des parasites de toutes sortes peuvent polluer notre atmosphère intérieure. Soyez vigilant et adoptez les bons gestes au quotidien pour assainir votre maison et vous débarrasser des poux et autres microbes.

Des mains toujours propres

Se laver les mains régulièrement est le meilleur bouclier contre les microbes, les virus ou les parasites. C'est un geste à accomplir systématiquement en rentrant chez soi et un réflexe à enseigner aux enfants. Il faut aussi frotter ses mains à l'eau et au savon en sortant des toilettes, avant de manger ou de préparer le repas, avant de s'occuper d'un bébé ou de faire sa toilette.

Il faut savoir que les poignées de portes, les verrous, la chasse d'eau, le téléphone, les robinets... sont des nids à bactéries en cas de maladie à la maison. Il faut donc les nettoyer régulièrement, voire les désinfecter avec une lingette antibactérienne ou tout simplement avec de l'alcool.

Une vaisselle nette

La vaisselle doit aussi faire l'objet d'une attention particulière. On ne partage pas les assiettes et les couverts et on ne boit pas dans les mêmes verres. Par exemple, les parents ne doivent pas finir l'assiette d'un enfant qui a une angine.

Si vous lavez la vaisselle à la main, faites-le soigneusement (pourquoi pas avec un produit antibactérien, presque toutes les marques en proposent), et séparez la vaisselle des bébés (surtout les biberons si vous ne stérilisez pas ou plus). Le lavage au lave-vaisselle, qui utilise de l'eau beaucoup plus chaude, est un atout supplémentaire, et on peut aussi ajouter une pastille désinfectante.

Pour les personnes inquiètes, il existe aussi un four à micro-ondes qui stérilise vaisselle et couverts.

Un linge au-dessus de tout soupçon

En cas de poux. Comme ceux-ci sont de plus en plus résistants, la plupart des produits ne sont pas efficaces à 100 %. Pour être tranquille après une seule application, il est conseillé de choisir du malathion ou une association de perméthrine et de malathion, et d'examiner les têtes de vos enfants une fois par semaine avec attention.

Dans l'idéal, les vêtements doivent être lavés soigneusement et les objets de toilette désinfectés avec une bombe aérosol (vendue en pharmacie) ou encore être enfermés pendant quatre jours dans un sac en plastique. Les textiles qui ne peuvent pas être lavés (comme des coussins) seront aussi enfermés dans des sacs plastique ou bien vaporisés avec un produit spécifique.

Les doudous qui ne se lavent pas seront également placés dans des sacs hermétiques. Les peluches peuvent être mises au congélateur pendant 24 heures et les manteaux et doudounes être placés à l'extérieur si la température est négative. Une nuit au frais… les poux ne résistent pas ! Efficaces aussi : le nettoyage à sec et le séchoir (aussi bien sur les cheveux que sur les textiles).

Il existe des produits à mettre dans la machine ou à vaporiser (attention aux asthmatiques), mais le plus simple reste le lavage à température élevée (60°C).

En cas de gastro-entérite d'un enfant, le linge sali doit être lavé à plus de 60 oc, mais vous pouvez aussi ajouter un peu de liquide désinfectant à la dernière eau de rinçage.

De l'air pur

Lorsqu'un malade reste au lit, fenêtres fermées, l'air devient confiné. Il est important d'ouvrir les fenêtres régulièrement pour le renouveler. S'il fait très froid, couvrez bien le malade ou faites-le sortir un court instant, le temps d'aérer la pièce. Quinze minutes suffisent à renouveler entièrement l'air d'une pièce de taille moyenne.

Également pour rendre votre ménage encore plus sûr, nouveau : les sacs aspirateurs universels antibactérien (c'est pratique et ça s'adapte sur toutes les marques). Pour purifier l'air, il existe aussi des coffrets anti-acariens , vendu en pharmacie.

Enfin, outre leurs qualités bactéricides, les huiles essentielles parfument agréablement, procurent bien-être et détente, aident à respirer. Elles améliorent la qualité de l'air et soulagent en pénétrant dans l'organisme par les voies respiratoires. Vous pouvez les utiliser seules ou mélangées (voir encadré ci-dessous).

Des huiles essentielles qui désinfectent

huiles essentiels pour faire le menage
© istock

Vous choisirez du citron, du pamplemousse, de l'orange ou de la mandarine, du pin, du lavandin, de l'eucalyptus, du romarin ou du genièvre. Il existe aussi des mélanges tout prêts dans les herboristeries, les magasins biologiques, les pharmacies, ou directement chez les producteurs (par correspondance ou sur

Astuce : Le traditionnel Papier d'Arménie désinfecte l'air tout en le parfumant. Brûlé lentement, sans faire de flamme, il est une alternative à la fois économique et éco- logique aux aérosols désinfectants et assainissant qui polluent et détruisent la couche d'ozone.

Placez-les dans un diffuseur à flamme ou dans un nébulisateur pendant 30 minutes environ, ce qui suffit à détruire 100 % des moisissures et staphylocoques et 98 % des colonies microbiennes. Faites sortir les enfants de la pièce pendant la diffusion et attendez 15 minutes afin que les principes actifs soient moins puissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.