Ctendance

Devis Electricité

Il n’est pas évident de faire un devis pour une installation électrique. Le prix est complexe à estimer et cela peut parfois revenir cher. Voici toutes les astuces pour réaliser correctement et sereinement un devis électricité.

Le devis, étape essentielle

Rien de mieux que l’analyse préalable d’un expert pour savoir si le projet peut aboutir. Toutefois, il est important de rester vigilant afin de ne pas dépenser inutilement de l’argent ou de faire appel au mauvais expert.

Estimer le prix d’une installation électrique

Pour bien estimer le prix d’une installation électrique, il est important d’étudier en profondeur le devis que proposera un professionnel.

Le coût varie selon une multitude de paramètres, comme la zone dans laquelle se situe votre domicile par exemple. Pour estimer correctement le prix à payer pour un chantier électrique, il est préférable de faire un devis.

Un bon devis ne peut pas être réalisé sans avoir étudié ce qui se fait ailleurs. En effet, il semble intéressant de veiller à ce que le devis suggéré par le professionnel choisi corresponde à peu près à ce qu’aurait conseillé un autre artisan électricien.

Tout ne peut pas être identique mais des similitudes doivent apparaître. Pour savoir si le devis soumis est cohérent, rien de mieux que de demander à une personne qui s’y connait de donner un avis objectif sur le sujet.

Des choix variés selon les travaux à faire

Si vous avez pour projet de construire un logement, le circuit électrique sera complexe à concevoir et un vrai expert devra faire un compte rendu détaillé des travaux.

Pour un chantier moins “important” sur un logement déjà construit, tout dépend de l’ampleur des choses à changer. Le genre d’habitation que vous occupez, influencera également le prix et le détail de ce devis électrique.

Le coût ne sera pas le même d’un chantier à l’autre. Plus la superficie est grande, plus le montant sur la facture sera élevé. Même chose pour des travaux complexes, qui sont toujours accompagnés par un montant de taille.

Le prestataire ajoute à ces données le prix de son intervention, qui varie aussi en fonction de son ancienneté et de sa notoriété.

Faire un devis pour une installation neuve

Bâtir une maison ou une structure demande forcément l’installation d’un système électrique neuf. Il est primordial de s’assurer que la situation est complètement maîtrisée afin d’éviter les mauvaises surprises.

Les situations récurrentes

Un logement neuf nécessite une installation électrique qui va avec. Pour ce genre de cas, un véritable professionnel devient absolument nécessaire pour apporter conseils et analyses poussés.

Une vision claire sur le coût du chantier s’avère essentielle, d’autant plus que des projets de construction demandent habituellement un prêt direct à la banque.

La réussite du projet électrique se révèle cruciale, aucune erreur ne doit être faite. Les répercussions peuvent facilement être conséquentes.

Même chose pour un vieux logis en rénovation, les travaux sont complexes et le montant global monte vite en flèche.

Les demandes pour un logement neuf sont les plus récurrentes, les futurs propriétaires souhaitent un devis dans les plus brefs délais.

Cependant, il est préférable de faire preuve de patience pour éviter toute erreur. Choisir l’option la moins chère n’est pas non plus le comportement à adopter. Il serait regrettable que tout ne se passe pas comme prévu.

Des coûts variables

Le premier paramètre qui rentre en compte dans un devis pour une installation électrique est celui de la surface de la zone concernée.

Le prix pour un appartement ne sera forcément pas le même que pour une maison. La technique de pose compte aussi beaucoup sur le coût total, une pose discrète dans un logement sera plus chère. Plus le système est visible, moins il sera coûteux.

Par ailleurs, il est impossible de cacher le dispositif de façon professionnelle une fois qu’il est établi.

Les technologies intégrées au dispositif sont également des détails qui ont un effet sur le montant de l’installation.

Un équipement à la pointe de la technologie coûtera donc plus cher qu’un ancien système. Nombreuses sont les options que proposent ces appareils, qui, une fois additionnées, augmentent la note finale.

Les aides financières

Plusieurs aides financières sont établies pour éviter une facture au montant trop important à la fin du devis. Voici les aides auxquelles vous êtes peut-être éligible.

Le soutien de l’État

L’État participe à votre projet de rénovation électrique. En effet, l’aide consiste à réduire l’empreinte carbone de la manière la plus efficace possible.

Un apport financier et fiscal est en conséquence fait par l’État, consistant en la mise en place de systèmes de chauffage performants et moins gourmands en électricité. Les cas concernés s’avèrent multiples, la rénovation des dispositifs électriques en fait partie.

Une demande est à faire une fois votre éligibilité vérifiée. Ainsi, vous aurez une aide notable dans votre projet de rénovation.

L’État n’apportera pas son soutien si vous n’avez fait aucune demande précise. De plus, il faut que l’artisan engagé soit certifié Garant de l’Environnement, un critère crucial pour bénéficier d’une quelconque assistance financière.

La réduction de la TVA

Pour un projet de construction, l’installation électrique sera neuve, ce qui implique une TVA de 20 %. Pour un logement de plus de deux ans, elle est divisée par deux. 10 % donc, une réduction notable.

Pour les concepts de rénovation énergétique, elle peut descendre jusqu’à 5,5 %, une valeur attractive dans un chantier généralement coûteux.

Le but est d’inciter à réduire la consommation, tout comme l’empreinte écologique. Vous participez donc à la préservation de l’environnement en économisant.

Tous les nouveaux foyers peuvent bénéficier de cette réduction, il n’est pas nécessaire d’être éligible à une quelconque autre aide.

ANAH et crédit d’impôt, des atouts supplémentaires

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) offre son soutien aux ménages pour qu’ils se sentent mieux dans leur foyer.

Le but est de favoriser la transition énergétique de la meilleure façon possible. Une solution pour une écologie progressive et durable.

Un crédit d’impôts est envisageable si vous optez pour un matériel de qualité. Le remboursement pour l’installation sera fait entre 15 et 50 % du prix total de l’achat. La main-d’œuvre n’est pas comprise dans la réduction.

Quelques exemples pour bien se situer

Il est important de se renseigner sur les prix de la concurrence, le devis doit absolument être cohérent.

S’appuyer sur un modèle concret puis vérifier que ce modèle n’a pas engendré de quelconques problèmes, est une étape essentielle dans la création d’un dispositif électrique.

Les mentions qui doivent être affichées

Pour vous protéger en cas d’incompréhension au moment de l’application des consignes, il est primordial de vérifier que certains détails apparaissent bien sur le devis.

On retrouve parmi ces détails, la date du devis, toutes les informations concernant les professionnels qui l’ont conçu et la durée de validité du document.

Le lieu, les frais de déplacement et les coordonnées du client doivent également figurer sur le papier. Si, une de toutes ces informations n’apparaît pas, le devis n’est pas valable et le litige ne pourra pas être résolu de manière simple.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez être serein et avez l’avantage sur la situation.

Les prix généraux

La seule mise en place d’un tableau coûte aux alentours de 900 €, en sachant que le prix peut éventuellement doubler. Il faut additionner l’installation de chaque pièce, qui donne une facture au montant souvent élevé lorsqu’elles sont ajoutées.

Des devis sont faisables en ligne mais quelques clics ne suffiront pas à dire si votre projet semblera trop coûteux ou non.

Les prix ne cessent jamais de varier, tout dépend de la région dans laquelle vous vous trouvez. En région parisienne, par exemple, il sera plus complexe de trouver des tarifs abordables.

Les zones géographiques les moins fréquentées disposent d’un net avantage car la brochure tarifaire est largement plus intéressante.

Trouver le bon artisan

Il faut considérer de nombreux détails pour bien choisir un électricien. Un personnel de qualité prendra votre projet avec sérieux et vous accompagnera jusqu’au bon fonctionnement de votre dispositif électrique.

Sécurité et sérénité

Les normes doivent être respectées pour que les travaux se déroulent dans les meilleures circonstances possibles.

La responsabilité du professionnel est de mettre en sécurité les habitants du foyer. On ne peut pas prendre un professionnel au hasard. Les devis en ligne ramènent souvent à des professionnels de la région, généralement bien notés.

Vérifier l’expérience d’un électricien n’est pas un mauvais réflexe, bien au contraire. Se renseigner sur le parcours est le meilleur moyen de pouvoir ensuite lui faire confiance.

Restez prudent, des arnaques ont été décelées. Il est important d’installer une vraie relation de confiance avec l’artisan afin d’accorder les violons et éviter un résultat trop peu satisfaisant.

Une fois tous ces éléments vérifiés, il n’y a plus qu’à contacter l’expert. Un premier échange serein annoncera à coup sûr un projet réalisé avec succès.

La vigilance a une place de taille dans la démarche, même s’il faudra bien se lancer à un moment ou à un autre dans cette aventure. Désormais, vous connaissez tout sur les devis d’électricité !