Tickets restaurants : ce qui va changer à compter du mois de juillet

Afficher Masquer le sommaire

Le mois de juillet 2022 sera en France un mois de grand changement si vous ne le savez pas encore. Ces changements s’appliquent à plusieurs niveaux. Le processus de changement de noms de famille est devenu beaucoup plus simple. Il sera maintenant impossible d’installer des chaudières à charbon. Concernant les salariés, ils pourront constater une augmentation de 3,5% sur leur salaire. Cette dernière est suivie de la baisse des plafonds des tickets restaurants ainsi que la restriction de leur utilisation. 

Face à tout changement, il est important de bien se documenter afin de respecter les nouvelles restrictions.

Les nouvelles règles relatives aux tickets restaurants peuvent paraître assez floues. Il est important de comprendre que le plafond a beaucoup baissé, mais également de savoir s’il est toujours possible de l’utiliser à n’importe quel moment.

La raison de la baisse du plafond des tickets restaurants 

Il s’agit d’un avantage que l’entreprise propose à ses employés. On utilise le terme « proposé » parce que le salarié est libre d’accepter ou de refuser cette proposition. Les tickets restaurants ne sont pas financés à 100% par l’entreprise. Le salarié y participe aussi, c’est la raison pour laquelle il est libre d’accepter ou de refuser. 

Qu’est-ce que le ticket restaurant ? 

C’est un service qui est établi pour permettre aux salariés de manger à la pause midi lorsque l’entreprise ne dispose pas de cantine ouverte. Il existe sous de forme, une version papier et une version numérique. Il faut savoir que pour la version papier, il est impossible de vous rendre la monnaie. Elle a une période de validité d’un mois après l’année à laquelle les tickets ont été livrés. Tandis que la carte à une période de validité de deux mois. Néanmoins, le plafond demeure le même pour les deux versions. 

La baisse du plafond 

Bien avant la crise de la Covid, le plafond de paiement avec les tickets restaurants était de 19 €. En vue de rester toujours compétitifs le pouvoir public à décider d’augmenter ce plafond pour permettre aux restaurants et tout autre service alimentaire de maintenir leurs clientèles. Le plafond de paiement est passé à 38 € par jour, cela a duré près de 2 ans et vient de prendre fin ce vendredi 1ᵉʳ juillet. À partir de juillet, le plafond est repassé à 19 €. Si vous mangez dans un restaurant et que votre facture est de 38 € il faudra payer la différence de 19 € de votre propre poche.  

A lire aussi  Comment choisir et placer un grand miroir pour l'intérieur de la maison ?

Les raisons de la baisse du plafond

Certaines personnes expliquent cette baisse par la volonté des syndicalistes à empêcher les employeurs à convertir cet avantage comme une prime ou encore une augmentation de salaire. Il faut que cela garde son utilisation première pour aider les employés à manger quand ils sont au travail, sans sortir de ce cadre. 

La limite d’utiliser des tickets restaurants

Le principe de ce ticket veut qu’il soit utilisé uniquement pendant les périodes de travail. Cela laisse comprendre qu’il peut être utilisé durant les heures de travail, c’est-à-dire généralement entre 9 heures et 17 heures. Passez ses heures, vous ne pourrez pas utiliser votre carte ticket resto et ceux même si vous respectez le plafond. 

Vous pouvez seulement l’ utiliser pendant 5 jours. Étant donné qu’il s’agit de 5 jours de travail, cela exclut d’office le dimanche. En fonction, donc, de vos jours de travail :

  • du lundi au vendredi
  • du mardi au samedi 
  • du mercredi au dimanche

Vous n’aurez pas les mêmes possibilités. Il faut savoir que étant donné que c’est un service standard qui n’est pas personnalisé, il suit donc la majorité des jours de travail ce qui exclut le dimanche. Pour les jours fériés, il est aussi impossible de l’utiliser. Cela s’explique tout simplement parce que les jours fériés sont des jours où la majorité des gens ne travaillent pas. Si vous ne travaillez pas vous ne pouvez pas utiliser un avantage du travail, c’est assez logique et ceux même si le jour férié tombe en semaine. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Bar Le Poney Club (@barleponeyclub)

Vous devez, pour résumer, retenir de manière générale qu’à compter du mois de juillet, vous ne pourrez plus utiliser plus de 19 € par jour. Vous pouvez dire adieu à vos afterworks sponsorisés par la carte ticket resto. Il vous sera impossible d’utiliser votre carte le dimanche de même que les jours fériés, même s’il tombe dans vos jours de travail. 

Partagez votre avis