4 astuces pour réduire ses charges de copropriété

Copropriete Reduire Charges
Vos charges de copropriété vous semblent extrêmement élevées ? Changer de fournisseur, entamer des travaux de rénovation, renégocier les contrats… découvrez nos conseils pour réduire les charges de copropriété.

Changer de fournisseur et réduire ses factures énergétiques en copropriété

Afin de réduire les charges de copropriété, il existe quelques pistes à suivre. Comme le chauffage reste le premier poste de dépenses en copropriété selon l'ARC (association des responsables de copropriété), il convient de trouver une solution pour réduire la consommation de chauffage. À cet effet, il existe différentes alternatives telles que la réduction de la période de fonctionnement du chauffage collectif, la réduction de la température, etc. Changer de fournisseur reste également un excellent moyen de faire baisser la consommation énergétique. Vous pouvez notamment abandonner le fioul ou le gaz, etc.

Diminuer sa consommation en eau et en électricité

L'eau et l'électricité sont également de grandes sources de dépenses en copropriété. Vous pouvez faire baisser sa consommation grâce à des solutions faciles à mettre en place. En effet, il est possible d'optimiser la consommation d'eau froide et d'électricité, notamment en :

  • Posant une minuterie,
  • Utilisant des ampoules économiques ou LED,
  • Installant des compteurs individuels pour éviter le gaspillage et responsabiliser les occupants.

Diminuer Consommation Energie

Entamer des travaux de rénovation pour réduire les charges de copropriété

Vous pouvez également faire baisser vos charges de copropriété grâce à certains travaux de rénovation. Il s'agit notamment de l'isolation thermique, l'installation d'une chaudière, le ravalement de façade, la rénovation de la toiture, etc. À noter que les déperditions thermiques occasionnées par un bâtiment mal isolé ou non isolé risquent de faire grimper vos factures d'énergie et vos charges de copropriété.

Les travaux votés avant la promesse de vente d'un bien immobilier restent d'ailleurs à la charge du vendeur. En revanche, les travaux de rénovation votés entre la promesse de vente et l'acte de vente sont à la charge des futurs propriétaires du bâtiment. Vous pouvez donc répartir les charges entre chaque copropriétaire.

A lire aussi : Quelle différence entre une promesse d'achat et une offre d’achat ?

Vérifier les frais de syndic et faire jouer la concurrence si nécessaire

Le syndic en copropriété facture certains frais de gestion tels que l'envoi de convocations d'assemblée générale de copropriété par voie postale par exemple. Vous pouvez réduire les charges en pensant à dématérialiser les documents. Aussi, le contrat de syndic est devenu standard depuis 2015. Cela inclut notamment une partie de gestion courante dont la tenue de comptabilité du bien, l'assemblée générale des copropriétaires chaque année, etc. D'autre part, afin de réduire les factures du syndic, pensez à bien vérifier vos conditions tarifaires. Prêtez une attention particulière aux suppléments pour intervention en dehors des horaires définis.

Si vous estimez que le tarif pratiqué par le syndic est trop élevé par rapport à ses prestations, vous pouvez tout à fait changer de syndic. Toutefois, vous devez attendre la fin de son mandat avant de vous tourner vers la concurrence. En revanche, il existe quelques exceptions pour lesquelles vous pouvez immédiatement arrêter la collaboration. C'est notamment le cas lorsque le syndic a commis une faute grave telle que la malversation dans la gestion de la copropriété ou le non respect d'une décision prise lors d'une assemblée générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.